Le mouvement des indignés


    Le mouvement des humanistes et les anarchistes

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Le mouvement des humanistes et les anarchistes

    Message  Provencracie le Jeu 24 Nov - 13:06


    Le mouvement des humanistes et les anarchistes
    sources : http://ellisllk.lautre.net/secte/brochure5.e.html

    Danger Sectes !


    3 Le mouvement humaniste

    "Paix, force et joie" est leur leitmotiv rituel.

    Pourquoi les anarchistes en ont-ils autant après le Mouvement Humaniste
    (MH) ? Parce que cette secte recrute sur nos terrains d'investissement !
    Vous allez le comprendre avec ce qui suit, et comment ce mouvement a
    usurpé le qualificatif d'humaniste au point que http://humanism.org/
    soit leur adresse internet. Rien à voir avec l'Humanisme de la
    Renaissance.

    a Historique

    i Le gourou


    Il était pourtant si mignon !


    Le gourou, Mario Luis Rodriguez Cobos, dit SILO (en majuscules s'il
    vous plaît), est né le 6 janvier 1938 à Mendoza, une ville argentine
    située tout contre la Cordillière. Sa mère est professeur de musique et
    son père propriétaire terrien. Il a fait ses études au primaire et au
    secondaire au collège mariste (religieux, donc) et a présidé le
    Mouvement de la Jeunesse de l'Action Catholique d'Argentine. Il est
    marié à Anna Cremaschi et père d'Alejandro et de Federico. Il vit à
    Chacras de Corai près de Mendoza et où il cultiverait le radis. Son
    surnom lui viendrait de sa taille : 1m87.
    Il a adhéré récemment (sic) au Parti Humaniste argentin, alors qu'il a écrit : Humaniser la Terre, Contributions à la Pensée, Le Jour du Lion Ailé, Expériences Guidées, Mythes-Racines Universels, Lettres à mes Amis, Dictionnaire du Nouvel Humanisme et Propos de SILO. Rien que ça pour la secte.
    Il a été nommé docteur honoris causa à Moscou en 1994 par des
    académiciens russes. Gorbachev a signé la Campagne pour un Monde Sans
    Guerre, qui est une façade du MH.

    ii La secte


    Le triangle dans un cercle,
    logo de la Communauté,
    est présent partout au MH


    L'histoire du Mouvement Humaniste
    se scinde en gros en trois parties : de la gamberge au discours et mise
    en place des bases (entre 1962 et 1969), la structuration et
    l'internationalisation (1967-1984) et enfin la diversification (après
    1984). On peut aussi considérer que 1975 est une date importante du
    mouvement car elle signifie la fin du rôdage d'Autolibération (livre et
    techniques de bourrage de crâne) et son lancement ; et 1989 comme la
    date de fondation de l'Internationale Humaniste (le 7 janvier).
    Pendant tout ce temps, il a changé souvent de nom : la Communauté
    (pour le Développement de l'Être Humain), le Mouvement (Humaniste) sans
    oublier ses masques comme le Parti Humaniste, le Parti Vert, les
    Centres de Communication Humaniste, les Réseaux d'Économie Humaniste...
    Le mot central usurpé est humanisme.

    Vers 1962, SILO et des camarades fondent un
    groupe de recherches en psychologie où ils réfléchissent sur Binet,
    Rorschash, Wundt, Tolman, Sartre par exemple. Tous ou presque sont à
    mettre au panier. B. von Ehrenberg dit H. van Doren fréquente aussi des
    mouvements fascistes comme Tacuara ou le Mouvement Révolutionnaire
    National Socialiste. L.A. Amman est licencié en lettres modernes, en
    psychologie et est dirigeant du Front uni de la Jeunesse en Argentine.
    La Communauté commence en 1966 selon la secte : ça doit être la date de
    recrutement des premiers adeptes.
    Pendant ce temps, le groupe acquiert des adeptes et le 4 mai 1969
    il est assez puissant pour organiser une cérémonie avec 500 adeptes au
    pied du mont Aconcagua mais pas assez pour la faire ailleurs. C'est le
    "Discours sur la Montagne" ou "la Guérison de la Souffrance" où SILO
    montre déjà une maîtrise de la manipulation des foules, des individus et
    des allusions alchimiques et mystiques tout en prétendant être un
    simple humain ne connaissant rien de la psychologie. La Communauté pour
    le Développement de l'Être Humain est officiellement créée, de son petit
    nom Communauté.
    Le texte est typique du gourou modeste qui vient cependant
    apporter la sagesse, l'amour, la non-violence et la paix. Pour cela, il
    utilise des images mystiques et des paraboles, comme si ses auditeurs
    étaient trop abrutis pour comprendre un discours clair. En passant, il
    affirme que la violence est la mort et que le désir est violence.
    L'adepte ne peut plus se révolter contre son chef sans nier son
    enseignement profond : la non-violence, et donc sans se mettre en dehors
    du groupe chaleureux et de ses impératifs.
    À partir de ce moment, la Communauté prend de l'ampleur et
    s'attire, selon la secte, les foudres des dictatures chilienne et
    argentine. Il n'y a eu au moins que deux assassinats d'adeptes, selon
    SILO lui-même. Contrairement à leur propagande, SILO n'a pas fuit le
    pays mais l'a quitté pour des conférences dans les années 70. Cependant,
    D. de Ton signale que des humanistes, dont le logo est déjà un triangle
    équilatéral cerclé (presque un A cerclé), sont emprisonnés par Pinochet
    en 1973-1974 dont B. von Ehrenberg. En même temps, la Communauté
    fréquente et féconde un groupe clandestin néonazi, Poder Joven.

    La Communauté a déjà un double visage.
    En 1972, SILO publie le Regard Intérieur.
    En 1974, le livre et les techniques Autolibération ainsi que
    l'internationalisation du mouvement démarrent. Les rituels apparaissent
    vers la même époque.
    Autolibération est rôdé et est prêt à exploiter encore plus le mental des adeptes. Il est écrit par :



    • A. Martinez et J.J. Pescio : licenciés en gestion d'entreprise,
    • Dr. P. Gudjonsson : du Sunthesis institute of NY dont sont membres les auteurs,
    • C. Serfaty : psychologue de l'ATP de Caracas,
    • Pr. P. Deno : psychologue (s'occupe de la gymnastique psychophysique),
    • G. Huidobro et J. Swindom : architectes (tiens ?),
    • Pr. S. Puledda : s'occupe d'Autotransfert et il est signé de
    • L.A. Amman, dont on a rappelé les qualités un peu plus haut.



    Salvatore Puledda,
    ponte de la secte



    Comparez la proportion de psychologues ou affiliés avec le propos du
    Discours sur la Montagne. Rappelons aussi que S. Puledda est l'auteur du
    Rapport Tokarev, un livre délirant prétendant expliquer le monde comme
    la secte le voit. Ces deux livres ne sont pas traduits selon le site
    internet du Mouvement Humaniste,
    ce qui est un gros mensonge. Il s'agit simplement d'interdire aux
    nouveaux adeptes d'accéder aux livres les plus délirants et que feraient
    sans doute fuir un tel amas d'âneries. Un adepte plus ancien et déjà
    entamé ne voit plus le délire de la secte.
    Il semble que le Sunthesis institute of NY soit le véritable coeur de la secte au début des années 80.

    La secte, bien structurée, se développe dans le monde et
    s'implante en Europe (avant 1974 en France selon elle), en Amérique du
    Nord (New york), en Afrique, en Asie et est présente dans une
    quarantaine de pays au début des années 80. En France, la Communauté
    pour l'Équilibre et le Développement de l'Être Humain est fondée en
    1978.
    C'est aussi vers la même période qu'on commence à s'y intéresser
    en tant que secte manipulant ses adeptes. Le côté Communauté baba étant
    passé de mode, ils changent de nom au profit de Mouvement et de Parti Humaniste
    en essayant de faire oublier l'ancien nom. L'ancien logo a pourtant la
    vie dure, on le retrouve partout sur les sites internet de la secte.
    C'est aussi le moment choisi pour se diversifier en particulier en
    direction du New-Age, on ne se refait pas comme ça, le nombre d'adeptes
    grandissant le permet. D'ailleurs, le logo du PH fait référence à la transformation simultanée de l'individu et de la société.


    Le Parti Humaniste, façade politique

    Ainsi sont fondés : l'Institut d'Écologie Psychique en 1978, Harmonie et Développement, Homme et Évolution en 1981, le Parti Humaniste
    en 1984, Association pour les Rapprochements Culturels en 1987,
    l'Internationale Humaniste et l'Internationale Verte en 1989, le Mouvement Humaniste
    en 1993 (officiellement), les Réseaux d'Économie Humaniste ou les
    Homosexuals & Humanists récemment. Ils bouffent à tous les
    râteliers, et surtout dans la gamelle des anarchistes.

    Aujourd'hui 25000 dans le monde selon eux et 200 en France selon
    nous, ils sont présents dans une centaine de pays, se mettent des
    personnalités dans la poche en sortant la bonne façade au bon moment,
    ont de jolis sites internet ou se présentent aux élections. Allons voir
    maintenant les pratiques déplaisantes qui se cachent derrière une
    sympathique couleur orange.

    b Pratiques

    i Façades

    Le MH se spécialise dans la récupération de la nouvelle gauche à
    la Charlie Hebdo à son profit. Ainsi, il monte des Réseaux d'Économie
    Humaniste (et infiltrent les SELs), des partis politiques (Parti
    Humaniste, Parti Vert), des groupes homosexuels, écologistes, pacifistes
    (un Monde Sans Guerre) et droit-de-l'hommistes (Centre Humaniste des
    Cultures), infiltre les sans-papiers, les chômeurs, les sidéens et a
    sorti une revue du style éditorial du Monde Diplomatique : les Raisons
    de l'Ire. Notez le calembour.
    Pour donner plus d'autorité à son propos, le MH se paie des gens
    célèbres et plus ou moins à gauche pour attirer le client et les mélange
    avec des membres de la secte. Ainsi, elle fait signer dans la Campagne
    un Monde sans Guerre :



    • en Argentine, SILO, présenté comme penseur, écrivain et docteur honoris causa de l'Académie des Sciences de Russie en 1994,
    • en Allemagne, T. Nasreen, la section bavaroise de la Ligue Démocratique du Kosovo,
    • en Hongrie, l'Association Martin Luther King,
    • en Irlande, Mairead Corrigan-Maguire, Prix Nobel de la Paix,
    • en Italie, Pr. S. Puledda (une connaissance du MH),
    • en Russie, M. Gorbachev, des fondations amies et des
      universités, rappelons que Gorbachev s'est illustré comme ami des sectes
      en fréquentant MOON par exemple,
    • aux US, N. Chomsky, la Faculté de théologie et d'études religieuses de l'Université de San Francisco, J. Brown,
    • l'Institut International d'études sur la Paix et de
      Philosophie Globale, sans oublier les membres d'organisations
      scientifiques, internationales ou humanitaires ou des associations
      inconnues avec un nom ronflant comme celle citée en début de paragraphe.

    Avec un tel tas de personnalités, il devient difficile de refuser
    d'adhérer au MH sans se faire taxer de sceptique borné par ses nouveaux
    amis. La Scientologie fait pareil avec ses Celebrity Center.
    Le but est de recruter des adeptes avec des motifs sympathiques
    et acceptables pour un jeune pas trop d'extrême droite. Mais on lui fait
    comprendre assez vite que s'il veut améliorer la société, il doit
    d'abord s'améliorer et donc suivre les cours de développement personnel
    de la secte. Et donc intégrer les 12 Principes d'Action Valable qui
    servent à tester le nouvel adepte. Sera-t-il malléable ou non ?

    Voici un texte trouvé sur leur site intenet :

    Les principes

    L'attitude face à la vie et aux choses est différente lorsque la révélation intérieure frappe comme la foudre.
    En suivant pas à pas, en méditant sur ce qui a été dit et sur ce
    qui est encore à dire, tu peux transformer le non-sens en sens.
    Ce que tu fais de ta vie n'est pas indifférent. Ta vie, soumise à des lois, a devant elle des possibilités de choix.
    Je ne te parle pas de liberté, mais de libération, de mouvement,
    de processus. Quand je te parle de liberté, il n s'agit pas de quelque
    chose d'immobile :
    je te parle de se libérer pas à pas, tout comme celui qui arrive
    aux abords de sa ville se libère du chemin qu'il a dû parcourir.
    Alors, ce qu'il faut faire ne dépend pas d'une morale lointaine,
    incompréhensible et conventionnelle, mais de lois : lois de vie, de
    lumière, d'évolution.



    Voici les Principes qui peuvent aider à la recherche de l'unité intérieure.


    1. Aller contre l'évolution des choses, c'est aller contre soi-même.
    2. Quand tu veux atteindre un but par force, tu produis l'effet contraire.
    3. Ne t'oppose pas à une grande force. Recule jusqu'à ce qu'elle s'affaiblisse ; alors, avance avec résolution.
    4. Les choses vont bien lorsqu'elles marchent ensemble et non isolément.
    5. Si pour toi le jour et la nuit, l'été et l'hiver sont bien, tu as dépassé les contradictions.
    6. Si tu recherches le plaisir, tu t'enchaînes à la
      souffrance. Mais, tant que tu ne nuis pas à ta santé, jouis sans
      inhibition quand l'opportunité s'en présente.

    7. Si tu poursuis un but, tu t'enchaînes. Si tout ce que tu fais, tu l'accomplis comme un but en soi, tu te libères.
    8. Tu feras disparaître tes conflits lorsque tu les
      comprendras jusqu'à leurs racines profondes et non lorsque tu voudras
      les résoudre.

    9. Lorsque tu portes préjudice aux autres, tu restes
      enchaîné. Mais si tu ne portes pas préjudice à d'autres, tu peux faire
      ce que tu veux avec liberté.

    10. Lorsque tu traites les autres comme tu veux qu'ils te traitent, tu te libères.
    11. Peu importe dans quel camp t'ont placé les événements : ce qui importe, c'est que tu comprennes que tu n'as choisi aucun camp.
    12. Les actes contradictoires ou unitifs s'accumulent en toi.
      Si tu répètes tes actes d'unité intérieure, rien ne pourra plus
      t'arrêter.


    Tu seras semblable à une force de la Nature qui ne trouve
    aucune résistance sur son passage. Apprends à distinguer ce qui est
    difficulté, problème ou inconvénient de ce qui est contradiction. Si les
    premiers te poussent ou t'incitent, cette dernière t'immobilise dans un
    cercle fermé.
    Lorsque tu trouves une grande force, une grande joie et une
    grande bonté dans ton coeur, ou lorsque tu te sens libre et sans
    contradictions, remercie immédiatement en ton intérieur. Lorsque le
    contraire t'arrive, demande avec foi, et la reconnaissance que tu as
    accumulée te reviendra transformée et amplifiée en bénéfices.


    Si on lit bien ces principes et les explications, on se rend
    compte que tout le fanatisme de la secte y est. "Tu seras semblable à
    une force de la Nature qui ne trouve aucune résistance sur son passage."
    Il faut refuser le conflit, en particulier quand il vient du MH.
    L'adepte doit accepter les nouvelles contraintes et normes sinon cela
    signifie qu'il refuse de se libérer. D'ailleurs il est répété qu'ici on
    ne parle pas de liberté mais de libération, qui ne sera accessible
    qu'aux conditions de la secte. L'aspect liberticide de la secte s'y
    révèle.
    Les opposants à la secte, que ce soit pour des raisons
    idéologiques ou pour cause de critique sur l'aspect sectaire, sont mis
    dans le même camp : les anti humanistes, c'est-à-dire ceux qui sont
    contre l'Homme et contre le MH, ce qui revient au même pour la secte. Un opposant est un ennemi à la Cause.
    Parler un peu sérieusement avec un adepte de cette secte permet
    de remarquer quelques aspects typiques des sectes : refus d'argumenter
    sur leurs affirmations, recherche de pseudo contradictions chez le
    contradicteur, phrases-refuge répétées sur un ton monocorde, énervement
    quand il a tort, utilisation d'arguments invérifiables et jouant sur
    l'affectif, paranoïa, syllogismes à deux balles (du genre : tu écoutes
    l'ADFI, l'ADFI écoute les RG donc tu apprécies les RG)...
    Cela ressemble fort à une religion, et si le lecteur trouve qu'il
    ne manque plus que la hiérarchie et les rituels, il ne s'est pas
    trompé.

    ii Arrière cour

    * organisation

    Le MH est organisé de la manière suivante :

    Membres

    SILO
    Coordinateurs généraux
    Coordinateurs locaux
    Délégués généraux
    Délégués d'équipe
    Délégués de groupe
    -----------------------
    Collaborateur
    Adhérent
    Sympatisant

    Non-membres

    SILO nomme les coordinateurs généraux pour le MH.
    Ceux-ci s'occupent d'un Conseil (nommé par exemple Persée ou Phenix)
    qui représente un petit continent environ. Il y en a à peu près trente,
    celui du Portugal gère l'Europe.
    Les coordinateurs généraux nomment les coordinateurs locaux (deux
    en France il y a dix ans). Ces derniers nomment les délégués généraux
    (un par ville environ), qui ne peut y être nommé que s'il a formé au
    moins dix délégués d'équipe.
    Le délégué d'équipe gère son équipe et doit former dix délégués
    d'équipe pour accéder au niveau supérieur. Le délégué de groupe forme
    des délégués de groupe et ne peut passer au grade supérieur que s'il en
    forme au moins dix.
    En dessous, pour attirer le frileux on trouve des grades de non
    membres de la structure mais qui servent de marchepied. Un tel individu
    est rapidement pressé d'adhérer comme délégué de groupe devant recruter.
    Collaborateur (contribue aux actions et participe éventuellement aux réunions du MH), adhérent (en accord complet avec les objectifs et modes d'action du MH,
    sans accomplir les engagements des membres de la structure) et
    sympathisant (souhaite être informé régulièrement des activités du MH).

    Que sont les engagements des membres ?


    1. Participer à la réunion hebdomadaire Les membres se
      retrouvent une fois par semaine pour communiquer, transmettre leurs
      expériences, faire le point sur leurs actions et aborder un thème de
      développement personnel.
    2. Verser la collecte semestrielle (solstices de juin et
      décembre) 600 FF en France, 20 FF dans les pays d'Afrique pour un
      délégué de groupe. La somme augmente quand on progresse dans la
      hiérarchie mais ce n'est pas annoncé.

    Ils ont oublié "3 - Diffusion des points de vues de la secte".

    Une réunion hebdomandaire se résume à cela :
    Elle dure environ 1 heure et est ouverte à toute personne, membre ou pas du mouvement humaniste.

    Déroulement
    Première partie : développement personnel
    Les participants échangent sur leurs expériences à propos du
    thème traité : expérience guidée, réflexion sur son paysage de formation
    ou sur les principes d'action valable, etc.
    Deuxième partie : organisation des activités
    Les participants font le bilan des actions réalisées et
    planifient celles de la semaine à venir (croissance de l'équipe,
    invitations à la réunion hebdomadaire, distribution du journal de
    quartier, actions sociales et événements à organiser, contact avec les
    adhérents, collaborateurs et sympathisants...


    C'est-à-dire : filer le pognon et se faire bourrer le crâne.
    L'argent local arrivant au Portugal se sépare en trois : un tiers pour
    la coordination nationale, un tiers pour l'Espagne et le Portugal, un
    tiers pour l'Argentine.

    Bien sûr, pour passer au grade supérieur, un adepte doit réciter
    et connaître par coeur ce qu'un adepte de son niveau doit savoir. Il ne
    doit pas être ni trop curieux des savoirs réservés aux chefs ni pas
    assez en ce qui concerne ce qui lui est accessible. Les adeptes sont
    formés par les adeptes supérieurs ou égaux à eux dans la hiérarchie et
    progressent bien sûr uniquement sur avis favorable des membres
    supérieurs, en général immédiatement supérieurs.

    Voici un exemple de ce qu'on trouve sur le site internet du MH francophone,
    alors qu'ils contestent la hiérarchie du monde deux onglets plus hauts.
    On dirait bien une structure en toile d'araignée, c'est-à-dire
    plusieurs pyramides imbriquées. Un membre appelé appui s'occupe du
    développement personnel.


    Structure organisative de base

    La toile d'araignée est renforcée avec la pyramide du Parti Humaniste
    (des années 80) et qui était celle de la Communauté. Cette hiérarchie
    existe toujours, un contact avec des membres de la secte nous l'a
    confirmé. Elle est peut-être celle de l'organisation interne à la secte.

    Premier magistère (SILO et ses amis ?)
    Magistère
    ?
    Membre accepté
    Métropolitain
    Membre d'ordre de 1° instance
    Membre d'ordre : séminaire au Portugal, peut créer son local avec permission
    Membre d'école ou membre instructeur : recrute et conditionne les
    membres actifs, va à l'école une fois par semaine où officie le maître
    qui est un membre d'ordre
    Membre actif : préparation aux cassettes audio : premières
    expériences guidées pour débloquer les réticences, serment d'actif avec
    congratulations et début de fusion dans le groupe
    Membre adhérent : sympathisant, temporaire

    Voici la structure de l'organisation du Mouvement dans son ensemble, normale pour une organisation politique mais cumulée avec la toile d'araignée, elle change d'aspect.

    Structure : développement personnel, organisation, vision globale du monde



    • Quartiers : désobéissance civile, démocratie directe, média de proximité, universités, lieux de travail,
    • Clubs : monde sans guerre, homosexuels, scientifiques, échanges de services,
    • Parti Humaniste : élections, syndicats, contacts institutionnels, manifestations,
    • Centre des Cultures : rassemblement multiculturel, revendications, réseaux d'informations,
    • Communauté : expositions artistiques, conférences scientifiques, activités culturelles,
    • Médias : TV, radios, journaux, revue, revue électronique, sites internet,
    • Édition : Éditions Références en France, Virtual Ediciones au Chili, Latitude Press aux USA, Edicil en Italie,
    • Fédération Internationale d'Appui Humain : développement personnel, aide aux démunis,
    • Réseau d'Économie Humaniste : économie solidaire.

    C'est une organisation totalitaire car elle gère totalement la vie
    de l'adepte avec une organisation pyramidale et très autoritaire.

    ** manipulations

    Le MH affirme déjà qu'on ne
    peut agir efficacement qu'en groupe et qu'il faut casser
    l'individualisme. Ainsi, les sites internet, les tracts, les journaux de
    la secte sont truffés d'adresses et de numéros de téléphone personnels
    des adeptes. Leur acte d'adhésion doit être public : se rétracter sera
    plus difficile.
    Le MH manipule ses adeptes grâce aux expériences guidées, aux rituels omniprésents et à l'immersion totale dans le Mouvement.
    Elle commence par leur faire croire qu'ils doivent extirper la
    violence qui est en eux et par avoir confiance et force en eux. C'est la
    condition impérative pour pouvoir ensuite changer le monde et le rendre
    non violent. Évidemment, cela signifie accepter sans réserve les dogmes
    de la secte et ses enseignements.
    Le recrutement débute par des questions bien innocentes comme :

    Discutez sur les deux questions suivantes avec vos proches :
    Quelles sont mes qualités ?
    Quelles sont les qualités de ceux que je côtoie (parents, couple, amis, collègues de travail, etc.) ?

    Déjà les proches sont sollicités, le lieu de recrutement préféré du MH est la famille.
    Puis les séances obligatoires, voir ci-dessus, d'expériences
    guidées viennent.Une expérience guidée est un rêve éveillé : un texte
    est lu lentement ou écouté sur cassette dans une quasi obscurité et en
    fermant les yeux. Les expériences guidées sont pénibles et
    déstabilisantes. L'adepte est ainsi fragilisé temporairement et par des
    questions et des commentaires habiles en fin de séance, on amène
    progressivement les adeptes à intégrer le discours de la secte. Cela
    vient d'eux-même, comme ils le croient et comme le fait croire aussi une
    pédagogie actuelle. "[Les séances] servent à se réconcilier avec son
    passé en dépassant des ressentiments et des frustrations", suggérés par
    la secte. "Mais ce n'est pas de la thérapie, le dire serait un excès."
    Voici un exemple d'expérience guidée, la numéro 4 du premier
    groupe. Notez les pauses de lecture : tout est calculé à l'avance.
    Une expérience guidée est structurée de la façon suivante :
    entrée -> augmentation de la tension -> présentation des
    noyaux de problème -> solution des noyaux -> détente -> sortie
    dans un climat positif


    Expériences guidées,
    le livre des premières manipulations


    Temps de pose dans la lecture : (#)

    IV. La nostalgie

    Les lumières de couleur scintillent au rythme de la musique. La
    personne qui fut mon grand amour est face à moi. Nous dansons lentement.
    Chaque flash me montre un détail de son visage ou de son corps. (#)
    Qu'est-ce qui n'allait pas entre nous ? Peut-être l'argent. (#)
    Peut-être nos autres fréquentations. (#)
    Peut-être des aspirations différentes. (#)
    Peut-être le destin, ou cette chose, si difficile à préciser alors. (#)
    Je danse lentement, mais à présent avec cet être qui fut un autre
    grand amour. Chaque flash me montre un détail de son visage ou de son
    corps. (#)
    Qu'est-ce qui n'allait pas entre nous ? Peut-être l'argent. (#)
    Peut-être nos autres fréquentations. (#)
    Peut-être des aspirations différentes. (#)
    Peut-être le destin, ou cette chose, si difficile à préciser alors. (#)
    Je te pardonne et je me pardonne, car si le monde danse autour de
    nous et que nous, nous dansons, alors que pouvons-nous faire pour les
    promesses fermes qui furent des papillons aux couleurs changeantes ?
    Du temps passé avec toi, je garde ce qui fut beau et bon. (#)
    Et avec toi, aussi. (#)
    Et de celui passé avec tous ceux qui ont ébloui mes yeux. (#)
    Eh oui ! La peine, le soupçon, l'abandon, l'infinie tristesse et
    les blessures d'orgueil ne sont que prétextes. Qu'ils sont petits à côté
    d'un frêle regard.
    Car les grands maux dont je me souviens sont des faux-pas de danse et non la danse elle-même.
    De toi je remercie le fin sourire.
    Et de toi le murmure.
    Et de tous les autres, je remercie l'espoir d'un amour éternel.
    Je reste en paix avec le passé encore présent. Mon coeur est ouvert aux souvenirs des beaux moments. (#)

    Quand on échoue à une expérience guidée, on doit la
    recommencer jusqu'au succès. Elles sont organisées de la manière
    suivante, notez le registre onirique des titres :

    Première partie : Narration
    I. L'enfant
    II. L'ennemi
    III. La grande erreur
    IV. La nostalgie
    V. Le couple idéal
    VI. Le ressentiment
    VII. La protectrice de la vie
    VIII. L'action salvatrice
    IX. Les faux espoirs
    X. La répétition
    XI. Le voyage
    XII. Le festival
    XIII. La mort



    SILO est très photographié

    Deuxième partie : Jeux d'images
    I. L'animal
    II. Le traineau
    III. Le ramoneur
    IV. La descente
    V. La montée
    VI. Les déguisements
    VII. Les nuages
    VIII. Avancées et reculs
    IX. Le mineur


    C'est truffé d'allusions psychologiques et de sous-entendus.
    Chacun l'interprète comme il le souhaite, les adeptes sont encouragés à
    exprimer leurs impressions mais le chef de séance doit les canaliser et
    leur faire comprendre l'interprétation de la secte sans trop se presser.
    L'adepte ne voit pas ce qui se passe et qu'on le psychanalyse
    sauvagement.
    Il est à ce stade délégué de groupe, ce qui le conforte dans son
    importance dans la secte. Il est délégué d'un groupe, on lui fait
    confiance. Il est manipulé par un autre délégué de groupe, le plus
    souvent qui lui-même est manipulé par... et ainsi de suite dans la
    hiérarchie.
    Arrivé à un stade supérieur, on lui dévoile peu à peu les livres
    accessibles à son niveau et il doit apprendre en plus toute la théorie
    psychologique d'Autolibération (distension, psychophysique,
    autoconnaissance, autotransfert, opérative...). Il accède aussi au
    vocabulaire spécifique de la secte où les termes sont redéfinis. Il
    existe un recueil de 151 termes fréquents de l'humanisme,
    disponible, mais le Dictionnaire de l'humanisme, bien plus gros, n'est
    officiellement pas traduit. Nous en doutons. Dans ce dictionnaire, par
    exemple pour l'item Humanisme, l'humanisme de la Renaissance n'apparaît
    pas mais celui du MH est bien sûr le premier à apparaître. L'Anarchisme
    selon eux se limite à la négation de l'état, en oubliant l'étymologie :
    négation du pouvoir, liberté individuelle et égalité économique. Le
    reste est du même tonneau et utilise sans arrêt la novlangue humaniste.
    On demande à l'adepte de revoir, de critiquer et de réécrire son
    passé, dès la naissance, à la mode humaniste. Il doit aussi travailler
    sur des psychodrames (suivre et exprimer des situations de souffrance),
    c'est-à-dire, comme dans les stages newage, exprimer violemment des
    émotions et s'en laisser submerger. Il se visualise intérieurement par
    méditation devant une bougie.
    La Guérison de la Souffrance passe par l'élimination des défauts
    qui créent la violence. La violence découle aussi du désir. Donc plus de
    désir.
    Des documents de la Communauté indiquent qu'elle est un corps à
    trois pattes : qualification, reproduction, contact. En religion, selon
    eux, le bouddhisme est orienté vers la qualification, le protestantisme
    vers la reproduction et le catholicisme vers le contact. Pour accepter
    ça, il faut déjà être bien abruti par la secte :



    • La qualification se résume par un centre de travail
      intéressant les membres à partir du niveau d'ordre avec des stages d'une
      semaine,
    • La reproduction signifie que la Communauté doit doubler
      d'effectif entre chaque saisonnière, qui signifie semestre dans notre
      vocabulaire,
    • Le contact est le contact avec l'extérieur et la
      coordination de l'intérieur. C'est-à-dire édition de livres, de fiches
      de renseignement sur les adeptes, les collaborateurs.



    Il a tellement d'amis


    Un stage est organisé par un conseil, dure une semaine et est intensif
    en bourrage de crâne. Le mot catharsis y est très fréquent tout comme le
    jargon pseudo scientifique : coordonnées du noyau biographique
    problématique, catharsis pédagogique profonde, sondage pédagogique
    transférentiel, etc.
    Pour y participer, on doit être coordinateur général ou
    coordinateur de n'importe quelle ligne, délégué général ou délégué
    d'équipe ayant l'autorisation de l'orientateur de sa ligne.
    Tout y est expliqué pour développer la secte : où aller, comment
    et avec qui parler, quoi dire, organiser des réunions avec les amis, les
    proches, les voisins de ce contact, histoire de bien le mouiller dans
    l'affaire. S'il n'y a pas de contact, il faut envoyer un commando de 3
    personnes pour en créer.

    *** Religion

    Enfin, l'aspect religieux : "la foi est utile pour la vie car
    sans la foi il n'y a pas de futur". "La Communauté est nécessaire à la
    survie, la situation est devenue urgente" ; on dispense ainsi l'adepte
    de penser calmement. Le septicisme est taxé de fanatisme, de décadent et
    d'être moins rationnel qu'il le prétend. "Il s'agit plutôt d'une
    position qui résulte de nombreuses frustrations arrivées dans la vie
    d'une personne." Qu'en savent-ils ? "Ces frustrations doivent être
    dépassées ; le sceptique y gagnerait en foi et de ce fait y gagnerait en
    qualité de vie. Examinez la vie des sceptiques et vous observerez à
    quel point ils sont exposés à la dépression, la crainte et la
    contradiction." Cette affirmation est totalement gratuite. C'est vrai
    qu'un catholique actuel ne craint rien de tout ça, et qu'un fanatique
    n'a ni peur, ni contradiction ni dépression. Mais un fanatique est-il
    une référence de santé mentale ? "Si on doute, on souffre et ce n'est
    pas une position utile." et "La souffrance d'une personne contamine ceux
    qui sont en relation avec elle." La secte combat donc le rationalisme
    et le doute pour fabriquer des fanatiques qui ne doutent plus. "On a
    besoin d'un sens définitif dans la vie et il est donné par la
    transcendance." Etc.
    La secte a aussi un livre appelé, du temps de la Communauté,
    Livre des rites et cérémonials de la Communauté. Il recense tous les
    rites de la secte, du plus banal comme la félicitation lors d'un progrès
    dans la hiérarchie ou dans une expérience guidée, au plus sacré comme
    les rituels de naissance, de mariage ou de mort. Il contient aussi les
    prières, appelées expériences, quotidiennes et exceptionnelles.

    Une prière quotidienne :
    J'aborde la journée avec foi
    Je me nourris, pour ma santé et ma vigueur
    Je réalise mon travail avec joie
    Je me repose profondément pour l'équilibre du corps et du mental.
    Des prières occasionnelles courtes, spécifiques à chaque situation :
    Cette injustice que je subis aujourd'hui me fortifie pour demain.
    Cette chose pénible qui m'arrive aujourd'hui, est un enseignement dont je suis reconnaissant
    Oh guide, donne-moi force, sagesse et bonté !
    Oh guide, accompagne ma solitude !
    Oh guide, accompagne ma tristesse !
    Oh guide, illumine mon obscur chemin !
    Oh guide, fortifie mon amour ! Oh guide, fortifie ma joie !


    Le guide est le guide intérieur rencontré lors des expériences
    guidées. Chaque occasion de la vie est prétexte à prière. La secte
    envahit la vie de l'adepte.

    Un rituel de la secte fonctionne comme ceci :
    L'auxiliaire invite toutes les personnes présentes à se mettre
    debout, ensuite il frappe dans ses mains et demande allégoriquement :
    Auxiliaire : La porte est fermée
    Geste invitant les personnes présentes à s'assoir
    Officiant : Mon mental est inquiet.
    Ensemble : Mon mental est inquiet.
    Officiant : Mon coeur est agité.
    Ensemble : Mon coeur est agité.
    Officiant : Mon corps est tendu.
    Ensemble : Mon corps est tendu.
    Officiant : Je relâche mon corps, mon coeur et mon mental.
    Ensemble : Je relâche mon corps, mon coeur et mon mental.
    Officiant : Relâche ton corps et tranquillise ton mental. Imagine
    alors une sphère transparente et lumineuse qui en descendant jusqu'à
    toi finit par se loger dans ton coeur. Tu reconnaîtras à ce moment que
    la sphère commence à se transformer en une sensation expansive à
    l'intérieur de ta poitrine...
    Auxiliaire : Avec cette force que nous avons reçue, concentrons
    le mental sur l'accomplissement de ce dont nous avons besoin.
    Officiant : Paix, Force et Joie.
    Ensemble : Paix, Force et Joie pour toi aussi.


    Le vocabulaire d'un autre rituel de bienvenue dans la secte fait
    explicitement référence à l'alchimie et à la mythologie, comme beaucoup
    de textes de la secte.
    Un mariage se fait par exemple avec un officiant en robe de moine
    blanche, avec des flambeaux et symboles de la secte, passages de
    choeurs. Ces rituels sont réservés aux membres assez élevés de la
    hiérarchie, la famille peut y assister.

    Le rituel de la mort peut se dérouler comme ceci :

    Un membre ordonné officie :
    Officiant :
    La vie a cessé dans ce corps. Nous devons faire un effort pour
    séparer dans notre mental l'image de ce corps et l'image de celui dont
    maintenant nous nous souvenons. Ce corps ne nous écoute pas, ce corps
    n'est pas celui dont nous nous souvenons.
    Que celui qui ne sent pas la présence d'une autre vie considère
    que, bien que la mort ait paralysé le corps, les actions réalisées
    pendant la vie continuent d'agir, et que leur influence ne pourra jamais
    être arrêtée. Cette chaîne d'actions réalisées au long de la vie ne
    peut être arrêtée par la mort. Qu'elle est profonde la méditation sur
    cette vérité, même si l'on ne comprend pas totalement les
    transformations d'une action en une autre.
    Et que celui qui sent la présence d'une autre vie séparée
    considère également que la mort a seulement paralysé le corps. Qu'une
    fois de plus, le mental s'est libéré triomphalement et qu'il s'ouvre le
    chemin vers l'éternité, vers la Lumière.
    Quel que soit ce qui nous semble être vrai, ne pleurons pas les
    corps, méditons plutôt sur la racine de nos croyances et une joie douce
    et silencieuse nous parviendra.
    Paix dans le coeur, lumière dans la compréhension !


    Et il en est ainsi pour toutes les occasions de la vie dans la
    secte. Pour une organisation officiellement politique, elle a des
    aspects religieux qui surprendraient l'adepte si on le prévenait à
    l'heure.

    c Documents et citations (semi)internes


    Signature de SILO


    Les citations suivantes ne sont pas commentées. Pas besoin, mais ce
    document est aussi un appel au libre sens critique. Elles viennent de
    l'époque de la Communauté comme de la période actuelle. "Toute existence
    sans direction ou dont le sens est faussé engendre de la souffrance
    personnelle et collective. La Communauté est l'instrument qui aide à
    éclaircir ce sens ou à convertir un sens faussé en une véritable
    direction de vie."
    "Les membres de la Communauté se considèrent comme des "guides" capables d'orienter leur entourage."
    "Toute personne [...] peut être membre de la Communauté ainsi que
    celle qui adhère ou milite dans des courants politiques, à condition
    qu'elles n'introduisent pas leurs convictions particulières au sein de
    la Communauté."
    Le livre de la Communauté

    "Il est clair que le Mouvement
    n'est hostile à aucune forme spécifique de gouvernement, parce qu'il ne
    fait pas siennes les préoccupations des forces des partis. Inversement,
    tout organisme officiel ou privé qui s'y oppose révèle par ce simple
    fait son fondement oppressif et stupide, car en agissant ainsi contre le
    Mouvement il entrave l'avancée de la libération spirituelle."
    SILO

    "Q : On vous attribue fréquemment l'image d'une secte. Qu'en pensez-vous ?
    R : Confondre une philosophie et un mode de vie avec une secte,
    c'est pour le moins, une grosse erreur conceptuelle. Inquiéter les gens
    en utilisant le mot "secte" ne donne plus les mêmes résultats
    qu'auparavant. Aujourd'hui, personne n'a peur de faire partie de la
    secte catholique, la secte évangélique, ou autre secte chrétienne."
    Questions et réponses sur le Parti Humaniste

    "Effet démonstratif
    S'utilise dans le Nouvel humanisme pour signaler un fait social
    pouvant servir d'exemple pour des endroits contigus ou même très
    éloignés. Dans ce dernier cas, les communications de plus en plus
    rapides et nombreuses contribuent à raccourcir les distances. Par
    ailleurs, dans un système qui se mondialise, la similitude de situations
    structurales fait que l'effet démonstratif "s'importe" ou "s'exporte"
    avec une plus grande fréquence. Ce qui est décisif dans l'impact de ce
    phénomène est qu'il démontre la possibilité d'être repris par des
    milieux plus amples que ceux dont il provient."
    "Humanisme
    1) Pratique et/ou théorie du Nouvel humanisme [comprendre, celui
    de la secte]. 2) Toute position qui soutient les valeurs définies par
    l'attitude humaniste. 3) Toute activité pratique d'engagement pour les
    valeurs définies par une attitude humaniste. 4) Toute doctrine qui
    proclame la solidarité et la liberté de choix pour l'être humain peut
    être appelée "un" humanisme"
    "Milieu
    En général, on utilise ce mot pour désigner l'une des structures intégrantes des systèmes vitaux."
    "Paysage humain
    Configuration de la réalité humaine sur la base de la perception
    de l'autre, de la société et des objets produits avec intention. Le
    paysage humain n'est pas simple perception d'objets mais plutôt un
    révélateur de signifiés et d'intentions dans lesquelles l'être humain se
    reconnaît lui-même."
    Quelques termes fréquents de l'humanisme

    "Parfois, j'ai devancé des faits qui se sont produits par la suite
    Parfois, j'ai décrit des endroits que je n'ai jamais visités
    Parfois, j'ai rapporté avec précision des faits survenus en mon absence
    Parfois, une parfaite communion avec le tout m'a extasié"
    "Repousse l'attachement aux souvenirs
    Ne fuis pas la purification qui agit comme un feu et qui épouvante avec ses fantômes"
    "Prends la Force de la cité cachée. Retourne au monde de la vie dense avec le front et les mains lumineux"
    "Le faux chemin est dit chemin de la main gauche"
    "Les sceptiques ne possèdent pas de savoir"
    "La Force peut être projetée sur d'autres mais aussi sur des
    objets particulièrement indiqués pour la recevoir et la conserver"
    SILO, Le regard intérieur

    "Nous connaissons toutes sortes de narrations écrites à la
    première personne. Habituellement, cette "première personne" n'est pas
    le lecteur mais l'auteur. Dans ce livre, SILO corrige ce manque de
    courtoisie séculaire et fait en sorte que le climat de chaque conte
    serve de cadre pour que la scène soit occupée par le lecteur et son
    imagination."
    Expériences guidées

    d Références

    Elles sont parfois citées dans le chapitre Bibliographie mais nous ont servi pour la rédaction de ce chapitre :

    Livres

    Informations
    Les sectes en France, Les sectes : état d'urgence, Le dico des
    sectes, Les sectes, Le grand décervelage, L'enfer des sectes, 33 sectes,
    La mécanique des sectes

    Secte
    Humaniser la terre (somme du regard intérieur, du paysage intérieur et du paysage humain), Quelques termes fréquents de l'humanisme, Expériences guidées, Autolibération...
    Le dernier n'est pas disponible officiellement pour cause de non
    traduction, comme le Rapport Tokarev. C'est bien sûr faux.


    Le Rapport Tokarev


    Il existait il y a quinze ans Qu'est-ce que la Communauté et le Livre
    des rites et cérémonials de la Communauté. Si le premier est passé à la
    trappe, le second existe sous un autre nom.

    Sites internet

    Informations
    Pour ne pas se laisser piéger par les sectes : http://www.multimania.com/tussier/sciento.htm
    Site d'une ancienne adepte

    Secte
    http://humanism.org/
    http://www.parti-humaniste-france.org/
    http://www.newhumanism.org/

    Conclusion

    Maison

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 1:44