Le mouvement des indignés


    ANALYSE DU MOUVEMENT DES INDIGNES

    Partagez

    matthieu

    Messages : 10
    Date d'inscription : 23/12/2011

    ANALYSE DU MOUVEMENT DES INDIGNES

    Message  matthieu le Jeu 29 Déc - 0:41



    Il existe trois genres d'indignés, ceux qui veulent une démocratie
    représentative ceux qui veulent une démocratie participative et ceux qui
    veulent une démocratie directe. Le mouvement rassemble ces trois genres
    d'indignés derrière une idée, la démocratie réelle. Suivant la position
    des indignés les assemblées populaires, qui sont l'endroit où ont lieu
    les débats sur la société et les prises de décisions au consensus de
    l'organisation, sont différentes. Pour que le mouvement des indignés
    rassemble tous les courants, il se concentre sur les débats d'idées en
    assemblée, et prendra un des courant, ou pas, quand chacun sera
    d'accord sur la suite.

    Il existe donc trois grandes formes de
    démocraties, la plus connue est la démocratie représentative. Dans ce
    genre de démocratie on vote pour des gens qui décident des lois, ça
    s'appelle des élections. Chacun des électeurs choisi un parti qui
    représente des idées, et les partis sont représentés par des gens qui
    veulent se faire élire et devenir des représentants politiques. La
    démocratie représentative est dotée d'un ou plusieurs outils de
    démocratie représentative qui feront qu'elle est plus ou moins
    démocratique, voici une liste non complète. L'hyper contrôle des
    représentants, un chef de gouvernement, un gouvernement, la
    proportionnelle, les ministères, des partis d'opposition, un parlement,
    immunité parlementaire, possibilité de dissolution et déclencher des
    élections par un des organes, monocamérisme, bicamérisme, suffrage
    indirect, sénat, chambre de députés, compte rendus des discussions
    parlementaires, prise en compte du vote blanc, suffrage universel.

    La démocratie participative est un système avec des représentants élus,
    et un ou plusieurs outils de démocratie participative, qui permettent
    au peuple de participer aux prises de décisions, les élus conservant le
    pouvoir de décision effectif. Voici une liste non complète d'outils de
    démocratie participative. Le référendum, les assemblées populaires
    participatives, commission extramunicipale au conseil de quartier, les
    conseils d’enfants, de jeunes et d’anciens, les cyber assemblées
    participatives, processus de consultation, jury citoyens, sondage
    délibératif, mandatés, tirage au sort des élus, assemblée décisionnelle,
    budget participatif, les représentants d'assemblée.

    La
    démocratie directe est une démocratie sans aucun représentants, les lois
    sont votés par le peuple. La démocratie directe connaît plusieurs
    outils de démocratie directe faisant quelle est plus ou moins
    démocratique. En voici une liste. Le vote au consensus, le vote en
    majorité, les assemblées populaires, les assemblées internet, un organe
    de traitement des propositions de vote, l'unanimité. La démocratie
    directe est en cour d'élaboration, plusieurs théories courent mais il
    lui manque la pratique. Quoiqu'il en soit, les encyclopédies sont une
    bonne source d'inspiration pour en apprendre d’avantage sur les
    différentes formes de démocraties.

    Les indignés sont divisés
    sur le fond du débat, chacun ayant son idée de ce que serait la
    démocratie réelle, certains pensent qu'il faut aller par étapes, d'autre
    jugent que non. Certains ne savent pas vraiment ce qu'ils veulent et
    d'autre sont convaincus. On peut observer trois courants donc, certains
    jouant sur les trois, le premier est donc le courant allant vers une
    démocratie représentative plus carrée, ayant beaucoup d'outils de
    démocratie représentative. Les gens dans le mouvement qui suivent ce
    courant, essayent en ce moment d'orienter les débats vers la
    reconnaissance du vote blanc, ils veulent faire passer une loi pour les
    présidentielles pour donner de la légitimité aux avis des électeurs.

    Les indignés suivant le courant de la démocratie participative, veulent
    en ce moment amener les débats sur le Référendum d'Initiative
    Populaire, voulant amener progressivement la démocratie vers plus de
    participation du peuple [ la france est actuellement une démocratie
    ayant un outil de démocratie participative, le référendum ], certains
    parlent de constituante, d'autre veulent plus ou moins copier la
    démocratie athénienne [ qui était la démocratie participative la plus
    avancée ]. Ces indignés influencent consciemment ou pas les assemblées
    populaires en prenant comme organisation d'assemblée la méthode du guide
    pour la dynamisation rapide des assemblées populaires. C'est un texte expliquant comment tenir une assemblée avec une équipe
    de modérateurs, ce texte donne une méthode qui tend vers une
    hiérarchisation dans l'assemblée qui s'adapterait dans un modèle de
    société de démocratie participative, où les assemblées auraient un rôle
    de participation essentiellement.

    Les indignés suivant le
    courant vers la démocratie directe, prennent dans les assemblées
    populaire une organisation plus horizontale, fonctionnant sur
    l'autogestion. lien, facebook, conseils pour assemblées populaires. Pour pouvoir par la suite s'incorporer dans une démocratie directe. Ces
    assemblées de par leur organisation recherchent plus l'écoute de chacun
    plutôt que d'imposer des idées.

    matthieu

    Messages : 10
    Date d'inscription : 23/12/2011

    Re: ANALYSE DU MOUVEMENT DES INDIGNES

    Message  matthieu le Mar 24 Jan - 0:17

    Pour compléter l'analyse, je rajouterais ceci.

    Ce mouvement est avant tout un mouvement populaire, qui rassemble des
    gens ayant un même objectif, changer la société. Et ce qui fera que se
    mouvement de contestation grossira ce sera sa capacité
    de se concentrer sur les points communs en tolérant les différents
    points de désaccords. Et pour l'instant les points consensués sont.
    Le mouvement de contestation populaire s'organise en se réunissant par groupe de discussions appelés assemblées.
    Les assemblées sont ouvertes et tout le monde peut y entrer pour parler.
    Les décisions de groupe sont prises au consensus.
    Les décisions prisent dans un groupe ne concernent que ce groupe et n'obligent pas les autres groupes.
    Tout le monde peut s'exprimer librement dans une assemblée, et doit respecter la parole des autres.
    Aucun chef dans les assemblées, aucune assemblée chef.
    Les actions du mouvement sont basées sur la non violence.
    Un des buts du mouvement est d'inventer une vraie démocratie.

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 20:45