Le mouvement des indignés


    Vigilance Secte

    Partagez
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Vigilance Secte

    Message  CommeUneOmbre le Dim 18 Déc - 19:20

    Comment les sectes recrutent
    PUBLIÉ LE 30/11/2011 07:58 | L. V.

    Divers, fluctuants, diffus, les mouvements sectaires sont difficiles à repérer. Ils ont cependant des thèmes d'accroche communs : le bien-être, la politique et la fin du monde.


    Les mouvements sectaires utilisent, entre autres, les tracts et l'affichage sauvage pour attirer de nouveaux adhérents./Photo DDM archives

    Distribution de tracts dans la rue, sites Internet, affichage sauvage ou encore bouche à oreille, ce sont quelques-unes des techniques d'approche des mouvements sectaires. Mouvements fluctuants, présents dans tous les secteurs d'activités, ils sont difficiles à détecter et à quantifier. « En plus des grandes organisations, il y a aussi des filiales de sectes « mère ». Elles n'ont pas le même nom ce qui les rend difficiles à repérer, mais en cherchant on retrouve toujours un lien avec la secte mère. Par ailleurs, les associations déviantes repérées peuvent facilement changer de nom et de lieu, ce qui ajoute à la difficulté », explique Simone Rich, vice-présidente d'Info-sectes Midi-Pyrénées. Des difficultés qui accroissent le risque d'emprise, d'isolement et de rupture avec la société des adhérents de ces structures souvent constituées en associations loi 1901.


    BIEN-ÊTRE ET FIN DU MONDE COMME THÈMES D'ACCROCHE

    Malgré la diversité des mouvements, on retrouve localement des thèmes d'accroche communs. « La santé et le bien-être au sens large sont des thématiques qui reviennent souvent », précise la vice-présidente d'Info-Sectes. « à Toulouse, il y a une prolifération des centres pseudo- thérapeutiques qui amènent des ruptures des soins du malade, c'est préocupant », poursuit Georges Fenech, président de la Miviludes (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). « En ce moment, avec les élections présidentielles qui approchent, on retrouve aussi des réseaux politiques qui ne sont pas officiellement reconnus. C'est un phénomène que l'on voit à chaque élection. Enfin, il y a aussi le thème de la fin du monde et de l'apocalypse qui devrait avoir lieu en 2012.Cela a mis en éveil beaucoup de structures qui parlent de l'espoir d'un monde nouveau », ajoute Simone Rich. Une problématique constatée aussi à la Miviludes : « Dans les Pyrénées il y a des personnes vulnérables qui font des stocks de nourriture et se barricadent ».

    Aujourd'hui à 14 heures, l'Ordre des avocats du barreau de Toulouse organise un colloque sur le thème : « Les sectes en question », salle Tolosa, 31, rue de la Fonderie à Toulouse.


    Internet : une approche facile

    C'est un phénomène qui se développe depuis quelques années déjà, les groupes sectaires s'emparent de la toile pour approcher de futurs adeptes. « Des adhérents de ces mouvements, souvent haut placés, animent des blogs, des pages Facebook ou des sites Internet très performants », explique Simone Rich. Une pratique qui touche beaucoup les jeunes mais qui tend à se développer auprès d'autres populations. « Nous avons eu le cas d'une jeune femme qui cherchait des informations sur la paix dans le monde sur Internet après les attentats du 11 septembre 2001. Elle est tombée sur un réseau sectaire et a rencontré par ce biais une association dans la région. L'approche a été facile, et c'est malheureusement une situation que nous rencontrons souvent », raconte la vice-présidente d'Info-Sectes Midi-Pyrénées.


    Le chiffre : 740

    Contacts > Info-sectes. L'antenne toulousaine d'Info-sectes Midi-Pyrénées a reçu en 2010, 740 appels téléphoniques et mails. Des proches, des personnes qui se posent des questions ou des ex-adeptes, les ont contactés.

    « Les mouvements sectaires sont très fluctuants et donc très difficiles à repérer. C'est pour cela qu'il faut être vigilant et pas hésiter à s'informer. »

    Simone Rich, vice-présidente d'Info-Sectes Midi-Pyrénées.



    Source: http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/30/1228258-comment-les-sectes-recrutent.html

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 20:46