Le mouvement des indignés


    MAYOTTE - mouvement contre la vie chère

    Partagez
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    MAYOTTE - mouvement contre la vie chère

    Message  CommeUneOmbre le Sam 17 Déc - 9:50

    Mayotte: Tout comprendre à la crise
    Publié le 25 octobre 2011 par Julien Ménielle (envoyé spécial à Mayotte).


    Des policiers en faction dans les rues de Mamoudzou, à Mayotte, le 10 octobre 2011. AFP PHOTO RICHARD BOUHET

    OUTRE-MER - Depuis fin septembre, l'île est le théâtre d'un mouvement contre la vie chère de grande ampleur. Le point sur la situation...


    Que se passe-t-il à Mayotte?

    Depuis le 27 septembre, un mouvement contre la vie chère agite Mayotte. Il est mené par une intersyndicale et des associations. Des barrages ont été montés et des manifestations organisées. Par solidarité ou crainte de représailles, de très nombreux commerces ont fermé, faisant craindre une situation de pénurie.

    Pourquoi maintenant?

    Sur place, les habitants n’évoquent pas d’élément déclencheur à proprement parler, mais notent que les prix, suivant la hausse générale du coût du gaz ou des denrées alimentaires, ont atteint un niveau maximum. Le même type de mouvement s’était tenu en 2009 en Guadeloupe, en Martinique et sur l’île voisine de la Réunion.

    Quelle est la situation sociale dans l’île?

    L’île de Mayotte, située dans l’archipel des Comores, dans l’océan indien, est passée du statut d’ancienne colonie à celui de 101e département français en mars 2011, comme le souhaitaient plus de 95% des votants locaux au referendum de mars 2009. Le Smic mahorais est réévalué chaque année mais est toujours inférieur à celui de la métropole, le RSA n’y sera mis en place qu’à partir de 2012 pour un montant correspondant au quart de celui versé en métropole. Les aides sociales sont donc nettement inférieures à celles du continent. A l’inverse, certaines taxes n’ont pas encore été mises en place.

    La vie est-elle réellement chère dans l’île?

    La production locale étant très faible, la majorité des produits de première nécessité est importée et donc taxée, ce qui entraîne un surcoût notable. Les prix sont donc supérieurs à ceux pratiqués en métropole. Un accord a été signé avec le seul syndicat FO, mais ne concerne qu’une dizaine de produits et est inégalement appliqué par les enseignes de grande distribution présentes à Mayotte.

    Pourquoi le conflit dure?

    L’accord initial signé le 17 octobre entre le préfet, la grande distribution et un seul syndicat n’a pas convaincu. Pas plus que la première réunion, lundi, avec le médiateur envoyé par le ministère de l’Outre-Mer. Ce dernier se laisse en effet une semaine pour se faire sur place une idée de la situation avant de rentrer en métropole et de rendre un rapport une semaine plus tard, alors que les organisateurs du mouvement attendaient une vraie négociation sur les prix. Malgré tout, certains magasins ont rouvert, et le nombre de manifestant est passé de 5.000 personnes au plus fort de la contestation, selon les syndicats, à environ 500 ces derniers jours, de même source.

    Y a-t-il eu des dérapages?

    Des magasins ont été pillés voire brûlés. Le ton s’est durci mercredi quand les forces de l’ordre ont tenté de lever des barrages et faire rouvrir des magasins, donnant lieu à des affrontements avec les manifestants, au cours desquels Ali El Anziz, un manifestant de 39 ans est décédé après un malaise cardiaque. Une information judiciaire a été ouverte concernant la mort de ce dernier. La première autopsie, remise en cause, indique que la cause du décès est à chercher du côté des mauvaises manœuvres de réanimation pratiquées, alors que les manifestants évoquent des tirs de flashball à courte distance.




    Source: http://www.20minutes.fr/societe/812266-mayotte-tout-comprendre-crise

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:26