Le mouvement des indignés


    la propagande néo-libérale pour casser votre service public

    Partagez

    Marc

    Messages : 177
    Date d'inscription : 27/06/2011

    la propagande néo-libérale pour casser votre service public

    Message  Marc le Lun 3 Oct - 22:37

    Voici la propagande néo libérale ( attention, ce ne sont pas mes idées, c'est même le contraire)

    "Moi ce qui me choque le plus c'est qu'historiquement on a créé ce statut pour les juges, inamovibles pour ne subir aucune pression du pouvoir politique ou des puissants. Puis pour une obscure raison ça s'est généralisé...

    Alors la bécasse qui passe sa journée à saisir des feuilles de remboursement Secu, j'ai un peu de mal à voir quelle pression elle peut subir du pouvoir, et quelles terribles décisions elle doit prendre, justifiant son emploi à vie... Par contre ce que je peux voir, c'est que quand on lui annonce que la Carte Vitale ou des scanners peuvent effectuer son boulot plus vite et mieux qu'elle, et que donc on va la transférer par exemple à l'Education Nationale, là elle se met en grève et bloque les remboursements Secu, ce dont un cadre n'a rien à secouer, par contre ça angoisse un peu plus la caissière à temps partiel de chez Carref.

    Et c'est cet esprit détestable généralisé que je conteste, pas autre chose. En Suisse par exemple, il doit y avoir 10% de fonctionnaires, et 90% de salariés "normaux" bossant pour l'Etat, mais pas 100% de gens avec un statut délirant."

    ---------------

    Vous notez toujours la tendance à "diviser pour régner", faire en sorte que la caissière à mi-temps chez Carrouf soit jalouse et s'oppose à l'employée de la Sécu.

    -------------

    "Virer tout les fonctionnaires est une excellente idée ,mais il faudra avant remettre en route l'économie du privé
    La fonction publique est un état dans l'état , parasitaire et improductif en circuit fermé"

    ----------------

    "A l'époque je bossais pour une collectivité,on finissaient à 16h,eh ben les gars ils arrêtaient à 15h en faisant les cents pas tout en regardant l'horloge.Et à la sortie quelques uns avaient le culot de se prétendre fatigués.Je ne parlerais pas de journées entières passées à se planquer dans un local,parce que dehors il pleuvait...comment peut on trouver ça normal ?"

    ---------------

    "Il est question de s'inquiéter que toutes les organisations cherchent à repenser leur fonctionnement et s'adapter aux besoins du marché, sauf la fonction publique, et en première ligne l'Education Nationale, que personne n'arrive à réformer, et dont la structure est de plus en plus en décalage avec "son marché", qui pire que tout est "les citoyens", donc si une pizzeria se plante et ferme parce que personne ne veut de ses pizzas, je n'irai pas pleurer, par contre l'EN c'est plus critique. Ca engage l'avenir.

    Et ça passe donc par des mesures de performance, des questions, des études, des projets, etc. Là d'entrée de jeu les mecs commencent par une grève... Bon bin c'est pas grave, y'aura pas de dialogue, on décidera sans vous."


    "Déjà répondu 10 fois sur les hôpitaux par exemple, tu viens de dire une énorme co.

    Tu veux un casino dans ta cambrousse ? Non, pas possible.
    Tu veux un hôpital de merde mal équipé incapable d'opérer ? Non...
    Ou alors tu veux qu'on vienne te prendre en hélicoptère à l'accouchement de ton enfant pour t'emmener dans le meilleur hôpital ? "

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 5:28