Le mouvement des indignés


    (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  Provencracie le Jeu 7 Juil - 20:27

    Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle


    Un employé de Monoprix a été mis à pied pour avoir emporté des melons et des salades jetés.
    Après avoir été convoqué par sa direction pour un entretien préalable à licenciement, Kader, 59 ans, attend de savoir s'il va devoir quitter son travail à deux ans de la retraite.

    La direction du Monoprix refuse de commenter le fond de l'affaire.



    Il n'a toujours rien dit à sa femme et à ses six enfants. Depuis lundi, le jour du début de sa mise à pied à titre conservatoire, le petit homme de 59 ans au dos courbé continue à venir tôt le matin devant le Monoprix du bas de la Canebière. L'enseigne pour laquelle il travaille depuis huit ans. Sauf qu'il contourne le magasin, se pose dans le café d'en face, parfois sur le trottoir, et attend longuement. L'air triste. Que la journée se passe.

    Avant de finalement rentrer chez lui, en début de soirée, comme s'il venait d'accomplir ses classiques huit heures de travail. "J'ai honte de ce qui m'arrive et je n'ai pas envie d'en parler à mon épouse. Si elle sait ça, elle va tomber dans les pommes", se justifie Kader d'une petite voix embarrassée, le regard dans les chaussures.

    À la suite d'une première convocation de sa direction la semaine dernière, le réassortisseur - un job qui consiste à placer les produits en rayon - a donc été suspendu sur le champ. Il est désormais sous la menace d'être viré, sans indemnité, à deux ans de la retraite. Lui qui travaille sans discontinuer depuis l'âge de la majorité, "d'abord dans les raffineries, à Shell et à BP, avant d'être engagé à Monoprix, en 2003".

    " J'ai décidé de les rapporter. C'était juste pour les manger"

    La faute reprochée à cet employé sans histoire, qui n'a pas, assure-t-il, "manqué un seul jour de travail en huit ans" ? Kader a eu le tort de prendre six melons et deux salades dans la benne à ordures de Monoprix. Des produits périmés et destinés à être balancés à la décharge. "Quand je suis passé devant la poubelle du magasin, regrette-t-il, j'ai vu ces fruits qui allaient être jetés. Je les ai trouvés en bon état. J'ai décidé de les rapporter pour la maison. C'était juste pour les manger".

    Seulement voilà, le règlement intérieur de la grande surface stipule qu'il est interdit de se servir dans les bennes."Je ne savais pas, bredouille-t-il. "mais je n'ai pas volé. Jamais. Je n'aurais jamais pris quelque chose en rayon. Je l'ai dit au chef, si j'ai volé, qu'on appelle la police !". Mais à la place, s'étouffe la CGT, "voilà un homme qu'on met sous la menace d'un licenciement pour avoir pris des légumes dans une poubelle. Ça ne se passe pas dans une contrée moyenâgeuse, mais en France, en 2011, dans une entreprise dont l'actionnaire principal,Casino, vient de battre des records de profits au CAC 40".

    Syndicats et employés solidaires

    Hier matin, le syndicat et des employés de Monoprix, furieux, s'étaient mobilisés pour soutenir Kader, convoqué par la direction pour un entretien préalable à licenciement. "Il s'est excusé et il les a suppliés de le garder", raconte Samie, la déléguée du personnel en sortant de la courte entrevue. "Eux, n'ont pas bronché. Ils donneront leur décision dans deux jours. Mais ça s'annonce mal".

    À ses côtés, une collègue de rayon se désole : "C'est minable de lui faire ça à lui. Monsieur Kader, c'est un homme à l'ancienne. Il est soumis à son travail, il regarde toujours par terre". Et de cogner : "Si on n'avait pas des salaires au rabais, les gens ne se serviraient pas dans les poubelles... Mais peut-être qu'on lui reproche aussi autre chose. Quand les caissières ont mené une longue grève pour les salaires, en 2010, il a suivi le mouvement une matinée par solidarité. Ça a pu déplaire".

    Rémunéré moins de 1 100 euros par mois, Kader n'en est pas à revendiquer quoi que ce soit. "Regardez, je viens de faire un chèque de 3 000 euros pour payer à ma fille son école d'orthophonie", se lamente-t-il en tendant la facture. "J'ai deux autres enfants encore à charge. Dont un garçon de 22 ans en BTS. Si on me vire,je ne pourrais plus payer leur scolarité. S'ils font ça, c'est qu'ils ils n'ont pas de coeur". Jointe par téléphone, la direction du groupe refuse de commenter le fond "d'une affaire interne qui concerne le salarié et notre entreprise", et affirme que, pour l'instant, "aucune décision n'a été prise sur la sanction".

    Laurent D'ANCONA

    sources : La Provence
    date : 7 juillet 2011

    lien : http://www.laprovence.com/article/a-la-une/marseille-menace-de-licenciement-pour-des-fruits-recuperes-dans-la-poubelle

    renaud

    Messages : 25
    Date d'inscription : 03/07/2011

    Re: (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  renaud le Jeu 7 Juil - 21:46

    Beaucoup de commentaires de soutiens à mr Kader sur le site.
    Beaucoup de commentaires révoltés aussi.
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Re: (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  Provencracie le Jeu 7 Juil - 22:17

    Nous en parlions la semaine derniere, des employés de differentes grandes surfaces nous disaient qu'on les obligeait a verser de la javel sur les fruits et legumes, afin que personne ne les recuperent ! en France ?

    Il faut dire STOP !!! c'est des methodes de pires tordus, de l'empoisonnement !
    a la lecture de l'affaire de Mr Kader , à Marseille ?
    je suis stupéfaite, ecoeurée !

    Ces reglements sont indignes, totalement inhumains !!
    Les banques alimentaires ont vu leur budget totalement reduit, d'un autre coté, de la javel est versée ? Un homme pere de 6 enfants menacé de licenciement ?

    Coluche doit se retourner !

    Lutter contre la faim et la pauvreté
    Notre premiere action pourrait être la, au niveau mondial , obtenir des textes a ce sujet, soutenir les plus demunis ..

    Appel a la mobilisation et au boycott de Monoprix !!
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Re: (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  Provencracie le Ven 8 Juil - 13:20

    posté dans les commentaires sous l'article de la Provence

    ---------------------------------------------

    Sebounoutch






    08/07/2011 à 14h29

    !!! Exclusif : la réponse de Monoprix à mon email d'hier, que je leur avais envoyé !!! :
    "Bonjour,
    Votre contact a retenu toute notre attention et nous tenons à vous
    préciser les modalités de gestion des éventuels conflits nés du
    non-respect, par nos collaborateurs, du règlement en vigueur dans nos
    magasins.
    Face à de telles situations, nous sommes dans l’obligation de réagir
    et nous nous efforçons de le faire avec discernement et précautions.
    Parmi les actions possibles, nous pouvons retenir la mise à pied à
    titre conservatoire et l’entretien préalable en vue d’un éventuel
    licenciement, une procédure juridiquement adaptée à ce type de
    situation.
    L’entretien est destiné à écouter les arguments du collaborateur
    concerné et à rappeler les règles en vigueur dans nos magasins. A
    l’issue de cet entretien et après avoir respecté le délai légal, une
    décision de sanction peut être prise.
    Cette décision est proportionnée à la gravité de l’agissement constaté.
    Nous tenons à souligner que cette procédure ne préjuge en rien de la
    décision définitive, la décision arrêtée étant toujours proportionnelle à
    l'acte.
    Nous sommes à votre disposition du lundi au samedi de 9h à 20h au 0 800 08 4000 (Appel gratuit depuis un poste fixe).
    Sincères salutations.
    Le Service Clients"
    Pour suites et enseignements à en tirer...
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Action

    Message  CommeUneOmbre le Ven 8 Juil - 13:35

    Je viens d'envoyer le message suivant au service consommateur de Monoprix.

    Bonjour,

    Je suis indigné par ce qui arrive à Mr Kader, employé du Monoprix du bas de la Canebière à Marseille (http://www.laprovence.com/article/marseille-176).
    Réassortisseur, 8 ans de boite, 59 ans, ce monsieur gagne moins de 1100 € par mois et est menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle.
    Je suis en colère contre votre enseigne, non seulement pour la façon dont les employés sont traités mais également à cause du salaire de misère qu'il leur est versé.

    Vous pouvez faire de même si vous le souhaitez, voici l'adresse
    http://www.monoprix.fr/contact.html

    D'autre part, je pense comme Provencracie qu'une action est nécessaire. Pour bien faire comprendre aux grandes surfaces qu'en tant que consommateur, nous ne sommes pas dupes et nous ne cautionnons pas de telles pratiques.
    Je propose donc un rassemblement devant le Monoprix du bas de la Canebière en soutien à Kader et aux autres employés. Pour dire que la nourriture non vendable ne doit pas être jetée mais donnée.

    Qu'en pensez-vous ?
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Groupe Facebook pour soutenir Mr Kader.

    Message  CommeUneOmbre le Lun 11 Juil - 11:11

    Un groupe Facebook a été crée pour soutenir Mr Kader.

    http://www.facebook.com/soutienKaderMonoprix?sk=wal

    Marc

    Messages : 177
    Date d'inscription : 27/06/2011

    Re: (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  Marc le Lun 11 Juil - 11:25

    J'ai fait mon droit en partie Non seulement ce qu'onafit à Khader est immoral mais c'est illégal
    Voici un avocat qui soutient ce genre de cause :

    Maître JOURNAUX 04 91 11 11 83 ou 06 83 89 91 03

    je vous prévines il y aura des frais de justice (0,5 centimes chacun environ)
    Je cherche quelqu'un pour ne pas faire la démarche seul , outre Khader.
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  CommeUneOmbre le Lun 11 Juil - 13:33

    Hello Marc,

    Félicitation pour cette excellente initiative.
    Je te propose d'en parler sur le groupe Facebook spécialement créé pour soutenir Mr Kader.

    http://www.facebook.com/soutienKaderMonoprix?sk=wal

    Comme le groupe compte 550 membres, les frais de justice ne devraient pas trop poser problème.

    Au passage, tu peux faire de la pub aux indignés ... Razz Razz

    Contenu sponsorisé

    Re: (social) Marseille : menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 6:47