Le mouvement des indignés


    Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Message  Provencracie le Mar 5 Juil - 16:32

    Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Par Agnès Rousseaux, Nadia Djabali (4 juillet 2011)



    Écrivain, physicienne, prix Nobel alternatif, la militante écologiste indienne Vandana Shiva est une résistante infatigable contre les entreprises qui pillent son pays, comme Monsanto. Elle pose un regard lucide sur les enjeux de la période : crise écologique, financière, protectionnisme, risque nucléaire, OGM... Quelle civilisation sommes-nous en train de construire ? Comment redonner du pouvoir aux citoyens face aux multinationales ? Comment construire de réelles alternatives globales ? Entretien.


    Basta ! : Les combats que vous menez sont liés à la souveraineté – alimentaire, sur les terres, l’eau, les semences. Qu’est-ce que la souveraineté ? En quoi est-ce un enjeu majeur du 21e siècle ?


    Vandana Shiva
    : La redéfinition de la notion de « souveraineté » sera le grand défi de l’ère post-globalisation. La mondialisation était fondée sur l’ancienne notion de souveraineté, celle des États-nations héritée de la souveraineté des monarques et des rois. La nouvelle notion de souveraineté est le fondement de la résistance à la mondialisation. Cette résistance se traduit par le slogan : « Le monde n’est pas une marchandise. » Actuellement, les Grecs disent : « Notre terre n’est pas à vendre, nos biens ne sont pas à vendre, nos vies ne sont pas à vendre. » Qui parle ? Les peuples. Revendiquer la souveraineté des peuples est la première étape de la souveraineté alimentaire, de l’eau ou des semences. Mais il y a une seconde partie : les peuples revendiquent le droit de protéger la Terre, et non celui d’abuser d’elle comme d’autres la maltraitent. Ainsi la souveraineté des terres, des semences, des rivières rejoint la souveraineté des peuples. Avec la responsabilité de protéger ce cadeau de la Terre et de le partager équitablement.

    extrait et sources : lire la suite de l'article ICI
    http://www.bastamag.net/article1622.html

    tryskeline

    Messages : 13
    Date d'inscription : 03/07/2011

    Re: Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Message  tryskeline le Mar 5 Juil - 19:39

    Vandana Shiva était samedi dernier à Cadenet (petit village du sud Vaucluse) nous l'avons écouté lors d'une conférence dans le cadre du festival "Planète Honnête" qui se tient chaque année. Elle nous a invité à entrer en résistance contre ce système oligarchique qui met en danger notre belle planète et les êtres qui l'habitent.
    avatar
    dry83

    Messages : 95
    Date d'inscription : 19/06/2011

    Re: Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Message  dry83 le Mar 5 Juil - 20:06

    Pourrais tu faire un compte rendu ?
    Ce serait super!!

    hania

    Messages : 149
    Date d'inscription : 27/06/2011

    dry 83

    Message  hania le Mar 5 Juil - 21:34

    il y a un lien permettant d'accéder au site bonne soirée;je ne peux pas m'engager now pour etre avec vous quelques heures avant l'assemblée:n'oubliez pas que le marché de la Plaine dure jusqu"à 13h 30 :pensez au stationnement par contre avec Marc ferons de notre mieux ces jours ci santa

    tryskeline

    Messages : 13
    Date d'inscription : 03/07/2011

    Re: Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Message  tryskeline le Mer 6 Juil - 14:43

    Pour un compte-rendu sur la conférence de Vandana Shiva, je vais essayer mais je ne garantis rien, le temps toujours le temps ! Mais je pourrais en dire qq mots bien sûr Smile

    tryskeline

    Messages : 13
    Date d'inscription : 03/07/2011

    Re: Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Message  tryskeline le Mer 6 Juil - 15:32

    Je propose d'imprimer ce court extrait qui résume assez bien la teneur de la conférence qu'elle a donné à Cadenet. On pourra le mettre sur l'arbre à articles si tout le monde est ok.

    EXTRAIT D’ENTRETIEN avec VANDANA SHIVA
    Vous voulez un mouvement qui permette de sortir de la culture dominante de violence et de destruction. Mais face à la violence du système économique, des acteurs économiques, comment rester non-violents ?
    Personne n’a mieux parlé du pouvoir de la non-violence que Gandhi. « Nous ne pouvons pas démanteler la maison du maître avec les outils du maître », a dit la poétesse américaine Audre Lorde [2]. Nous avons besoin d’outils différents. Ils doivent être non-violents, parce que la non-violence est plus soutenable, et qu’elle efface vos peurs. Ceux qui luttent de manière violente doivent se cacher tout le temps. Je préfère me tenir droite face aux multinationales pour leur dire ce que je pense d’elles.
    Agir « sans peur » est notre plus puissante arme. Et la non-violence crée également un soutien plus large. Et nous vivons à une époque où une poignée de personnes ne peut pas mener les batailles pour toute la société. C’est toute la société qui doit être engagée. Les actions non-violentes sont une invitation à toute la société à participer au combat.
    Nous devons aller vers une démocratie profonde où les gens ont vraiment la possibilité de prendre des décisions
    Voyez-vous des signes d’espoir aujourd’hui ?
    Je vois des signes d’espoir partout où il y a une résistance. Chaque communauté en Inde qui se bat contre l’accaparement des terres, qui participe à notre mouvement Navdanya pour que les semences restent un bien public, tous ceux qui tournent le dos à l’économie suicidaire de Monsanto ou pratiquent l’agriculture biologique. Toute communauté qui se bat contre la privatisation de l’eau. Tout ce qui se passe dans les rues de Madrid, en Irlande, en Islande, en Grèce. Les résultats du référendum en Italie sur le nucléaire ou la privatisation de l’eau. Ce sont d’incroyables signes d’espoir. Ce qu’il faut maintenant, c’est une nouvelle convergence mondiale, de tous les combats. Et un déchaînement de notre imagination : il n’y a pas de limites à ce que nous pouvons construire.

    Contenu sponsorisé

    Re: Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 6:45