Le mouvement des indignés


    Le manifeste de la Dissidence Française commenté par Etienne Chouard

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Le manifeste de la Dissidence Française commenté par Etienne Chouard

    Message  Provencracie le Ven 1 Juil - 13:36

    LE MANIFESTE DE LA DISSIDENCE FRANCAISE

    Pour le partage des connaissances, ouvrir largement a tout public, je me permets de relayer ici les ecris de Mr Etienne Chouard , source sa page Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?id=600922316 , au sujet du manifeste de la Dissidence Française.




    LE MANIFESTE DE LA DISSIDENCE FRANÇAISE 50 PROPOSITIONS POUR RELEVER LA FRANCE
    27 juin 2011

    Etienne Chouard ‎:

    Un manifeste intéressant, pour essayer de LISTER CE À QUOI DE NOMBREUX CITOYENS TIENNENT, et qui pourrait nous relier en dépit d'oppositions sur d'autres sujets.
    J'y ai trouvé de nombreuses positions qui devraient faire consensus parmi les gens normaux, et aussi quelques points importants qui manquent, à mon avis : voir commentaires.


    site : http://la-dissidence.org/

    ------------------------------------------------------------------


    • LE MANIFESTE DE LA DISSIDENCE FRANÇAISE
      50 PROPOSITIONS POUR RELEVER LA FRANCE :
      1/3 PRÉAMBULE

      Le capitalisme est un terreau terriblement fertile, où prospèrent les
      tendances les plus abjectes de l'Humanité, où se développent les
      facettes les plus sombres de la conscience collective.

      L'effort
      de civilisation poursuivi par l'Humanité depuis des millénaires s'est
      stoppé net en ce début de XXIème siècle. Au-delà du décor, nous
      constatons quotidiennement l'anéantissement des consciences et des
      individualités, et l'émergence d'un modèle sociétal de consumérisme de
      masse, d'exploitation généralisée, d'une dictature par l'image et
      l'aliénation intellectuelle.

      Nous sommes aux premières loges pour assister au délitement complet de notre société.

      Nous
      sommes en première ligne dans un combat qui nous dépasse, et qui met en
      jeu bien plus que de simples concepts, que de pauvres idéologies. La
      période que nous traversons rappelle à chacun d'entre nous les
      responsabilités qui découlent de sa conscience. Car ce qui se joue
      maintenant, c'est un instant de civilisation. C'est un moment inédit, où
      nos voix devront s'élever, où nos forces devront s'unir. Loin des
      querelles partisanes et des luttes égoïstes, nous devons poursuivre un
      travail de fond pour offrir une résistance efficace, et une alternative
      réaliste à l'idéologie du chaos.

      Ce Manifeste de la Dissidence
      Française est le fruit d'un travail collectif, où nous avons cherché ce
      qui nous rassemble, et non ce qui nous divise.

      Notre objectif est
      simple : rompre avec l'hégémonie idéologique du capitalisme, en offrant
      une arme politique au Peuple de France pour faire face aux
      bouleversements à venir.

      Dans cette perspective, il est
      impensable que cet ouvrage soit diffusé autrement que librement. Ainsi,
      ce livre est disponible gratuitement, en version papier comme en version
      électronique. Et nous comptons sur chacun d'entre vous pour le diffuser
      massivement, par tous les moyens à votre disposition.

      La France
      est à la veille d'un tournant majeur. Face à une oligarchie sans foi ni
      loi, l'Histoire nous impose un devoir d'indignation, de résistance, de
      dissidence.

      Nous ouvrons la voie.

      Vincent Vauclin
      Le 1er Mai 2011
      ‎:
    • ------------------------------------------------------------------------------
      LE MANIFESTE DE LA DISSIDENCE FRANÇAISE
      50 PROPOSITIONS POUR RELEVER LA FRANCE :
      2/3

      I « UNE ÉCONOMIE RAISONNÉE ET POPULAIRE»

      Pour
      en finir avec une économie qui broie les hommes, écrase les individus,
      détruit notre environnement. Une économie qui exploite tout et tout le
      monde, qui génère tant de souffrances, et qui détruit les solidarités,
      n'a tout simplement aucune légitimité, ni aucun avenir.

      1.
      Abroger de la Loi du 3 Janvier 1973, nationalisation du système bancaire
      et de l'émission monétaire, création d'une seule banque publique de
      dépôts et d'investissements non-spéculatifs.

      2. Sortie de l'euro, rétablissement du franc, dont le cours sera déterminé par les autorités publiques.

      3.
      Encadrement strict et taxation importante des activités boursières et
      spéculatives, en particulier sur les matières premières, l'immobilier et
      les monnaies.

      4. Mise en place d'une taxe sur l'ensemble des
      produits importés, diminution drastique de la TVA sur les produits
      fabriqués en France. Suppression de la TVA sur les produits de première
      nécessité ainsi que sur les produits culturels.

      5. Lancement
      d'une grande politique de réappropriation populaire de l'économie, en
      permettant le rachat par les salariés de leurs entreprises et en
      soutenant massivement le développement des coopératives.

      6.
      Généralisation du recyclage systématique et interdiction de la pratique
      de « l'obsolescence planifiée ». Développement d'un mode de production
      circulaire, en remplacement du mode de production actuel linéaire.

      7.
      Mise en place d'une politique de plein-emploi par la diminution du
      temps de travail, l'abrogation de la réforme des retraites et la
      réévaluation des salaires.

      8. Mettre un terme au conditionnement
      consumériste par la suppression totale de la publicité sur les médias
      publics, et par la mise en place d'une réglementation contraignante pour
      toutes les formes de publicités.

      9. Lancement d'un grand
      programme en faveur de la recherche technologique et de l'innovation
      scientifique, au service d'objectifs de développement écologique et de
      progrès national.

      10. Rendre à l'économie sa légitimité en
      abolissant le dogme de la « croissance » et en faisant du progrès
      national et de la satisfaction des besoins humains les seules priorités
      de l'économie. Établir une série de nouveaux indicateurs destinés à
      remplacer les indicateurs obsolètes du capitalisme.

      II « UNE SOCIÉTÉ CIVILISÉE ET HUMAINE »

      La
      société d'aujourd'hui est au bord de l'implosion. Le capitalisme a
      ouvert la voie à la « décivilisation », en marchandisant tout, en
      façonnant les individus pour en faire une armée de consommateurs à la
      personnalité et aux goûts standardisés. Combattre cette crise des
      consciences, c'est franchir une nouvelle étape dans la lutte pour
      l'émancipation de l'Homme.

      11. Étendre les droits ouverts par la Sécurité Sociale au logement, à la formation et au transport.

      12. Libérer l'accès à la Culture en généralisant la gratuité d'accès aux musées, cinémas et théâtres.

      13. Moraliser la société, notamment en interdisant la prostitution, et en réglementant l'accès aux contenus pornographiques.

      14.
      Refonder l'Éducation Nationale en réformant le contenu de ses
      enseignements, pour former, non seulement de futurs travailleurs, mais
      surtout les citoyens de demain. Renforcer la formation du personnel
      enseignant ainsi que son autorité. Fournir à l'ensemble des étudiants
      les moyens financier de suivre sereinement leurs études.

      15.
      Établir un Service Civique et Militaire de 100 jours, durant lesquels
      les citoyens seront préparés à l'exercice de leurs devoirs envers la
      nation, tant sur les plans civiques que militaires. Ce service inclura
      par ailleurs la formation gratuite permettant l'obtention du permis de
      conduire à la fin des 100 jours.

      16. Offrir un véritable statut à la mère au foyer, et les moyens financiers d'élever ses enfants.

      17.
      Lancer une vaste politique de lutte contre le crime organisé, en
      s'attaquant prioritairement aux filières de la drogue et du
      proxénétisme.

      18. Mise en place d'une politique intransigeante à
      l'égard des sectes, lobbies et organisations communautaristes, dans le
      cadre de la réaffirmation de la République et de ses principes
      fondamentaux.

      19. Rénover la politique judiciaire de la France
      dans le sens d'une plus grande équité et d'une meilleur proportionnalité
      des peines. Instaurer des peines de prison à perpétuité et
      incompressibles pour les auteurs de crimes tels que homicide volontaire,
      viol, pédophilie et actes de barbarie.

      20. Lancement d'un vaste
      programme de lutte contre la corruption et les conflits d'intérêt, par
      la création d'une nouvelle unité d'élite, au pouvoir d'investigation
      étendue, et placée sous l'autorité directe d'une commission
      parlementaire indépendante.

      III « UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE, DÉMOCRATIQUE ET CITOYENNE »

      La
      Démocratie Française est aujourd'hui neutralisée. Le pouvoir a été
      confisqué par une oligarchie politicomédiatique qui use de toutes les
      stratégies possibles pour faire oublier aux citoyens leurs droits et
      devoirs, et pour annihiler méthodiquement la souveraineté nationale. Il
      est temps que le Peuple reprenne son destin en main : débarrassons-nous
      de cette oligarchie anachronique.

      21. Rendre à la République sa souveraineté en mettant fin à la participation Française à l'Union Européenne.

      22.
      Lancer un vaste chantier de clarification législative afin de rendre la
      Loi intelligible et accessible à l'ensemble des citoyens.

      23.
      Proposer aux Français par référendum la Constitution pour une Nouvelle
      République, Démocratique et Citoyenne, mettant notamment en place les
      deux grandes réformes suivantes :

      24. Remplacement de l'Assemblée
      Nationale et du Sénat par le Congrès de la République, assemblée unique
      dont les députés seront tirés au sort tous les deux ans, parmi des
      électeurs français volontaires.

      (à suivre)

      http://dissidenceresistance.files.wordpress.com/2011/05/le-manifeste-de-la-dissidence-franc3a7aise-pdf.pdf

    • ‎:---------------------------------------------------------------------------------
      LE MANIFESTE DE LA DISSIDENCE FRANÇAISE
      50 PROPOSITIONS POUR RELEVER LA FRANCE :
      3/3 (suite et fin)

    • Il y plein de bonnes choses dans cet inventaire à la Prévert, dans cette sorte de cahier de doléances.

      Il y a pourtant quelques points essentiels qui, à mon avis, mériteraient d'être intégrés. Je les suggère ci-dessous :

      • Point 11 (étendre les droits de la Sécu) : ajouter "et à la communication (droit universel à une connexion Internet)"


      Point 19 (rénover la politique judiciaire) : il me semble qu'on devrait
      ajouter un alinéa : "Contrôler les juges, en les rendant responsables
      devant une chambre indépendante des juges eux-mêmes".

      • Point 25
      (grande réforme constitutionnelle) : ajouter "ASSEMBLÉE CONSTITUANTE
      CONSEIL CONSTITUTIONNEL TIRÉS AU SORT PARMI DES ÉLUS NON CANDIDATS".


      Point 26 (formation des citoyens) : "Compléter cette instruction de
      base par une information fiable et adulte : au moins une institution
      publique calculant et diffusant des nouvelles, des statistiques et des
      sondages. GARANTIR AU MOINS UN MÉDIA PUBLIC À DOUBLE SENS (AU MOINS UNE
      "CHAÎNE SOCIALE") : 1) VERS LES individus (information publique) et 2)
      EN PROVENANCE DES individus (expression publique)."

      • Point 28
      (renforcer les pouvoirs des communes) : ajouter : "ORGANISER LA
      RÉPUBLIQUE EN FÉDÉRATION DE COMMUNES, en respectant le principe de
      SUBSIDIARITÉ : tout ce qui peut être traité au niveau local doit l'être,
      et ne sont délégués aux niveaux supérieurs (région, nation, continent,
      monde) que les sujets qui doivent absolument l'être, et sous un contrôle
      permanent et souverain des communes.

      • Point 40 bis : "LIMITER
      LA CONCENTRATION DES CAPITAUX (ARTICLE CONSTITUTIONNEL ANTITRUST) ET
      PROTÉGER LES PERSONNES PHYSIQUES CONTRE LES "PERSONNES MORALES".
      Appropriation collective des activités vitales pour la population :
      énergie, EAU, GRANDE DISTRIBUTION, transports, MONNAIE ET BANQUE."

      Voilà, je vais copier coller ça dans un coin de leur forum, mais j'aurai du mal à suivre les échanges là-bas aussi :
      http://www.forum-convergences.com/f2-le-manifeste-de-la-dissidence-francaise


      Manifeste de la dissidence française,
    • les commentaires de Mr Etienne CHOUARD :

      Il y plein de bonnes choses dans cet inventaire à la Prévert, dans cette sorte de cahier de doléances.

      Il y a pourtant quelques points essentiels qui, à mon avis, mériteraient d'être intégrés. Je les suggère ci-dessous :

      • Point 11 (étendre les droits de la Sécu) : ajouter "et à la communication (droit universel à une connexion Internet)"


      Point 19 (rénover la politique judiciaire) : il me semble qu'on devrait
      ajouter un alinéa : "Contrôler les juges, en les rendant responsables
      devant une chambre indépendante des juges eux-mêmes".

      • Point 25
      (grande réforme constitutionnelle) : ajouter "ASSEMBLÉE CONSTITUANTE
      CONSEIL CONSTITUTIONNEL TIRÉS AU SORT PARMI DES ÉLUS NON CANDIDATS".


      Point 26 (formation des citoyens) : "Compléter cette instruction de
      base par une information fiable et adulte : au moins une institution
      publique calculant et diffusant des nouvelles, des statistiques et des
      sondages. GARANTIR AU MOINS UN MÉDIA PUBLIC À DOUBLE SENS (AU MOINS UNE
      "CHAÎNE SOCIALE") : 1) VERS LES individus (information publique) et 2)
      EN PROVENANCE DES individus (expression publique)."

      • Point 28
      (renforcer les pouvoirs des communes) : ajouter : "ORGANISER LA
      RÉPUBLIQUE EN FÉDÉRATION DE COMMUNES, en respectant le principe de
      SUBSIDIARITÉ : tout ce qui peut être traité au niveau local doit l'être,
      et ne sont délégués aux niveaux supérieurs (région, nation, continent,
      monde) que les sujets qui doivent absolument l'être, et sous un contrôle
      permanent et souverain des communes.

      • Point 40 bis : "LIMITER
      LA CONCENTRATION DES CAPITAUX (ARTICLE CONSTITUTIONNEL ANTITRUST) ET
      PROTÉGER LES PERSONNES PHYSIQUES CONTRE LES "PERSONNES MORALES".
      Appropriation collective des activités vitales pour la population :
      énergie, EAU, GRANDE DISTRIBUTION, transports, MONNAIE ET BANQUE."

      Voilà, je vais copier coller ça dans un coin de leur forum, mais j'aurai du mal à suivre les échanges là-bas aussi :
      http://www.forum-convergences.com/f2-le-manifeste-de-la-dissidence-francaise

      Étienne.
      27 juin,

      La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 14:32