Le mouvement des indignés


    communiqué du mouvement Zeitgest du 15 juin - droit de reponse

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    communiqué du mouvement Zeitgest du 15 juin - droit de reponse

    Message  Provencracie le Ven 1 Juil - 2:48

    Communiqué de presse du 15 juin



    Cliquez pour agrandir

    En « droit de réponse » aux accusations portées contre nous.


    Le 29 mai 2011, le site Indymedia Paris a publié un article (http://paris.indymedia.org/spip.php?article7112)
    mettant en garde les Insurgés de la place de la Bastille contre le
    Mouvement Zeitgeist (MZ). La branche Île-de-France avait en effet
    installé une "table ronde" pour engager le débat avec les gens autour du
    concept d'économie basée sur les ressources. L'initiative de cette
    branche locale du MZ s'inscrivait pourtant dans une démarche de
    communication ouverte, au même titre que celle d'autres organisations
    "alternatives", dans le contexte particulier de l’agitation populaire
    actuelle.

    L'auteur de l'article qualifie le MZ de
    "conspirationniste". Il parle de "propos délirants dignes d'une secte".
    Il déclare que nous aurions des "accointances très douteuses avec
    l'extrême droite" et que nous mènerions une "opération de récupération
    politique grossière". Les termes employés ne sont pas justifiés. Aucun
    argument ne vient appuyer ces affirmations. Tout porte à croire que
    l'auteur n'a pas pris la peine de se renseigner sur le Mouvement
    Zeitgeist.

    Ce n’est pas dans notre habitude de faire des procès
    d’intention. Le but de notre réponse est plutôt de tenter de comprendre
    ce qui a pu provoquer de telles attaques. Il semble que cet article,
    ainsi que d'autres qui lui ont précédé, se fonde sur un appel au boycott
    des banques lancé en novembre/décembre 2010 par une certaine Géraldine
    Feuillien, qui aurait animé en Belgique un groupe se revendiquant du MZ.
    D’après ce que nous comprenons de cette affaire, les propos de cette
    femme ont été interprétés comme s’il s’agissait de déclarations
    "officielles" émanant d’une autorité particulière au sein du MZ, et
    reflétant donc les idées et les valeurs de notre organisation.

    Nous
    avons constaté aussi que le premier film de Peter Joseph, Zeitgeist :
    The Movie, a fait une très mauvaise pub à notre organisation, et qu’il
    continue de nous nuire. Le Mouvement Zeitgeist n'existait pas lors de la
    création de cette œuvre personnelle. Elle fut réalisée dans un contexte
    particulier et traduisait les états d’âme de son auteur, tandis qu’il
    traversait cette période difficile de sa vie. Les films suivants,
    pourtant très sérieux, sont aussi critiqués pour leur aspect "grand
    spectacle", très américain. C'est vrai, nous manquons de support
    "francisés" pour diffuser nos idées. Le Mouvement est jeune et beaucoup
    reste à faire.

    Tâchons maintenant d'éclaircir quelques points.

    Tout
    d'abord, le Mouvement Zeitgeist est une organisation non dogmatique qui
    prône l’adoption d’une démarche scientifique, c'est-à-dire rationnelle,
    pour appréhender le monde actuel et trouver des solutions aux problèmes
    de l'humanité. Nous pensons que les valeurs culturelles, infiniment
    variables d'une société à l'autre et même au sein d'une société donnée,
    ne doivent pas être uniformisées, quand bien même ce serait possible -
    les nombreuses tentatives d'ethnocides commises ici et là à travers les
    siècles ne semblent pas avoir complètement annihilé ces différences. Les
    opinions et croyances subjectives ne devraient pas constituer la base
    d'un contrat social entre les individus. Nous reconnaissons que le seul
    langage universel, celui que tous les hommes peuvent comprendre, est
    celui de la science. Nous entendons ce concept dans le sens d'une
    attitude raisonnable fondée sur des faits objectifs, observables par
    tous et reproductibles. Un jardinier, un mécanicien, un charpentier, un
    ouvrier, etc. peuvent adopter une telle démarche. Cela n’a rien à voir
    avec un quelconque niveau d'étude. Il s’agit d’une manière d'appréhender
    la vie.

    D'autre part, nos raisonnements nous conduisent à penser
    que les comportements humains sont le produit de l'environnement dans
    lequel nous évoluons depuis notre plus tendre enfance. Aussi, il n'y a
    pas de "conspiration". Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.
    Vous avez certainement déjà observé dans votre entourage - ou en
    vous-même, c’est d’ailleurs par là qu’il faudrait commencer - que
    certaines personnes ont parfois de terribles accès d'égocentrisme et
    d'égoïsme. Par exemple elles s'accaparent le bout de tarte qui reste
    dans le plat sans se soucier des autres ou pire, elle l'arrache des
    mains du plus faible de la bande ! Ce genre de comportement ne nous rend
    pas la vie facile. Reportez cela chez un Serge Dassault, un Alex Brown
    ou un DSK pour n’en citer que quelques-uns, et vous comprenez bien que
    les conséquences peuvent être bien plus graves que la frustration de
    s’être fait subtiliser sa part de tarte...

    C'est pourquoi
    l'objectif premier de notre organisation est de provoquer un changement
    dans le climat culturel, intellectuel et moral de notre époque. Il ne
    s'agit pas d'imposer un dogme, mais de sensibiliser les gens à certaines
    réalités concernant l'être humain, l'économie et la science. Nous
    incitons les militants du Mouvement à entamer une démarche personnelle
    d'étude et d'analyse de leurs schémas comportementaux, dans le but
    d'apprendre à mieux vivre ensemble, par-delà nos différences. Nous
    n'avons pas de recette miracle à donner, pas de potion magique ni de
    technique salvatrice ! En revanche, ce que l'on suggère par l'exemple
    que nous nous efforçons de donner, c'est que seule une attitude
    rigoureuse et désintéressée peut permettre d'approcher avec justesse la
    réalité. Ce qui implique de demeurer ouvert au monde qui nous entoure,
    de ne pas nous empresser de juger et d'être toujours prêt à nous
    remettre en question.

    Par ailleurs, le Mouvement Zeitgeist est
    une association de fait et n’a aucun statut officiel. Nous ne demandons
    aucune cotisation à nos membres, et en ce qui concerne la branche
    francophone, nous n'avons rien à vendre, aucun produit dérivé, aucune
    activité lucrative. Certains d'entre nous ont très peu de ressources
    financières, voire vivent sous le seuil de pauvreté, et il n'y a pas un
    seul salarié du mouvement. Cela ne nous empêche pas de compter dans nos
    rangs des personnes très investies (parfois jusqu'à 60-80% de leur
    temps), qui se sont toutes engagées librement. De même chacun est libre
    de s'engager en parallèle dans d'autres activités, et nous n'empêchons
    pas les gens de partir.

    Enfin, notre analyse du système
    socio-économique actuel nous amène à la conclusion que le modèle actuel
    est incapable de répondre aux besoins fondamentaux des êtres humains. De
    quels besoins parlons-nous ? Un air pur, une eau et une nourriture
    saine et en quantité suffisante, un minimum de confort matériel, la
    possibilité de s'adonner à des activités qui font sens pour nous, des
    relations interpersonnelles cordiales et qui prennent place dans un
    climat de confiance mutuelle, la reconnaissance et le respect de notre
    personne physique et morale, une vie affective et sexuelle épanouie. Ce
    genre de choses. En effet, le capitalisme néo-libéral crée un
    environnement qui non seulement ne satisfait pas nos besoins, mais rend
    la tâche ardue à ceux qui s'efforcent d'y parvenir !

    En quoi
    "rêver" d'un monde qui satisferait les besoins de tous les êtres humains
    sans distinction de race, de religion, d'idéologie, etc. relèverait
    d'une forme de "fascisme" ? Pour information, dans nos groupes locaux,
    on trouve des personnes d'origines et de classes sociales très diverses.
    Chacun étant libre de participer au Mouvement, on peut trouver dans nos
    rangs des personnes aux idées peu recommandables. On ne maîtrise pas ce
    genre de choses, c’est le prix à payer si l’on veut rester ouvert.
    Notre particularité est qu'on ne rejette pas les gens parce que leurs
    idées ne nous plaisent pas, on essaie de leur démontrer qu'elles sont
    sans fondements tangibles (un peu comme l'article d'Indymedia en somme).
    Bien sûr, si nous décelons une personne dont les idées sont strictement
    opposées au Mouvement et que nous ne puissions lui faire comprendre nos
    valeurs, nous lui refuserons l’accès aux outils du Mouvement (et c’est
    déjà arrivé).

    Bref. Le Mouvement Zeitgeist est un patchwork
    d'individus très divers, qui arrivent tous avec un passé, des névroses
    personnelles, leur propre façon de fonctionner et chacun leurs idées
    reçues. Pas étonnant puisque nous revendiquons être une organisation
    fédératrice qui aspire à contribuer au dialogue constructif entre les
    êtres humains que nous considérons comme une grande fratrie qui
    s'ignore.

    Le Mouvement ne peut être tenu responsable des propos
    ou des agissements de certains de ses membres. Il n'y a aucun chef, pas
    de gourou qui pourrait imposer sa volonté au groupe. Par exemple, une
    personne a décidé de monter une plate-forme activiste France, de sa
    propre initiative et sans nous consulter. Nous avons tenté de le
    dissuader et l'avons invité plutôt à œuvrer en collaboration avec les
    équipes francophones sur notre nouvelle plate-forme Web. Mais nous
    n'avons pas les moyens de l'empêcher de créer son site personnel et de
    l'appeler "Zeitgeist France". Malheureusement il existe d'autres
    exemples d'initiatives de ce type. Nous sommes conscients que tout ce
    qui est publié sur ce genre de site - qu'on pourrait qualifier
    d'illégitime - peut éventuellement être utilisé contre nous...

    Nous
    sommes tous des électrons libres mus par notre désir de nous élever
    culturellement, intellectuellement et spirituellement. Certains,
    lorsqu'ils nous rejoignent, sont persuadés que les "reptiliens" ou les
    "Illuminatis" contrôlent la planète et préparent l'anéantissement de
    l'humanité. D'autres croient que l'on vit dans un monde de bisounours,
    et ne veulent pas admettre qu'il existe des groupes de réflexions, des
    réseaux, dans lesquels les puissants de ce monde font affaire et
    coordonnent certaines de leurs activités dans leur propre intérêt, et
    souvent au détriment de la collectivité. Le rôle des activistes est
    d'amener les uns comme les autres à adopter une attitude plus mesurée,
    un "juste milieu", à cultiver leur esprit critique, à ne pas faire de
    conclusions trop hâtives, à accepter la remise en question, etc.

    Pour
    conclure - et sans rancune - je suggère aux auteurs de ces textes
    diffamants de venir en discuter de vive voix avec nous. C’est avec
    beaucoup d’amour et de respect que nous nous efforcerons de comprendre
    ce qui les a poussés à développer de telles idées reçues, et de leur
    donner les clés d'une compréhension plus juste de ce qu'est le Mouvement
    Zeitgeist.

    le coordinateur francophone,
    avec la contribution et le soutien des activistes du mouvement.

    sources : http://forum.reelledemocratie.fr/viewtopic.php?f=23&t=1054



    commentaires Provencracie : Parceque la libre circulation des informations et la liberté de pensée sont parmis les points fondamentaux me semble t'il du mouvement des indignés, je relais ce communiqué posté sur le site national de reelle democratie par un des membres du mouvement Zeitgeist en droit de reponse. Les commentaires acerbes recus Evil or Very Mad , m'invite a le relayer, tolerances, idées, echanges, le chemin va etre tres long, soutien a tous les opprimés, aux citoyens du Monde !! Visiblement, en France, on a beaucoup de boulot.... Embarassed

      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 10:35