Le mouvement des indignés


    Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises

    Partagez
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises

    Message  CommeUneOmbre le Mer 13 Juin - 14:00

    Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises




    Anonymous a décidé de lancer cette opération après l’explosion de la centrale de Fukushima pour protester et pointer du doigt les responsabilités des géants de l’énergie dans la conservation de l’environnement :

    Les énormes limites de la technologie et de la science constatées dans le cadre des évènements dramatiques de Fukushima suite au tremblement de terre désastreux, confirment la nécessité de changer le modèle de développement global en investissant davantage dans la recherche et la connaissance.

    Aussi, depuis l’aube de ce drame nous sommes aussi en droit d’espérer certaines contributions majeures de la part de la communauté scientifique mondiale. En effet, ces dernières semaines, de nombreux chercheurs à travers le monde ont animé de nombreux débats avec beaucoup d’application une fois de plus, afin de démontrer l’extrême richesse de notre extraordinaire planète, malheureusement humiliée et souillée par des politiques d’investissements aveuglées ces dernières années par la course au profit.

    Nous avons besoin de plus d’efficacité dans notre action de défense de la nature, et le signifier fermement aux grandes institutions étatiques en attaquant ces dernières ; notemment le conglomérat nommé Ritem demeure certainement l’arme la plus importante dans les mains des partisans de l’immobilisme absolu. Nous savons que nous avons les moyens de mettre en place une politique énergétique propre et mondiale à l’échelle de la planète. Nous savons également que ce n’est pas dans l’intérêt des lobbys et des Etats, dont les comptes en banques ne peuvent se passer des pétrodollars.

    Or aujourd’hui, la science s’occupe aussi bien de l’énergie, que de sa production et jusqu’à sa distribution (dont nous savons à quel point elle est impactante pour le sort de la planète).

    L’objectif est de rappeler à la Communauté Scientifique qu’elle détient entre ses mains le fruit de milliers d’années de travail collaboratif et de découvertes personnelles et collectives et qu’elle se doit par conséquent de mettre son travail au service de l’Humanité. Cela implique qu’elle place l’éthique bien avant le besoin de rentabiliser les investissements de ceux qui l’emploie dans l’ordre de ses priorités.

    Jusqu’ici les chercheurs et inventeurs, hésitent encore souvent à perturber leur carrière, en se rendant par-delà complices de la régréssion de la qualité de vie de la planète…Et donc des gens la peuplant eux-mêmes.

    Nous voulons croire que la communauté scientifique est déjà détentrice des solutions répondant aux problèmes énergétiques majeurs auxquels le monde est aujourd’hui confronté ; nous voulons croire qu’avec elle, nous battrons les puissantes multinationales de l’énergie non controlée et dangereuse mise à mal à Fukushima. Nous voulons croire que les impératifs financiers ne prendront plus le pas sur les impératifs humains.

    Site Web :
    http://operationgreenrights.blogspot.fr/

    Facebook :
    https://www.facebook.com/pages/OP-GREEN-RIGHTS/215897305109423
    https://www.facebook.com/pages/Operation-Green-Rights/195979497108683

    Twitter :
    Compte : @OpGreenRights
    Hashtag : #OpGreenRights

    IRC:
    irc.anonops.li channel #operationgreenrights


    Dernière édition par CommeUneOmbre le Mer 13 Juin - 15:06, édité 3 fois
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises

    Message  CommeUneOmbre le Mer 13 Juin - 14:31

    PHASE 1 : Les entreprises visées sont liées à l'énergie nucléaire

    GENERAL ELECTRIC



    L’attaque contre General Electric s’explique par la participation de cette dernière à la construction de la centrale de Fukushima :

    Nous savons que le réacteur utilisé à Fukushima était de type Mark 1, fabriqué par General Electric.

    Dale G. Brindenbaug et d’autres ingénieurs ont construits le réacteur Mark 1, mais nous savons que Dale G. Brindenbaugh et deux de ses collèges à General Electric (GE) ont quittés leur travail après être de plus en plus convaincus que le réacteur nucléaire Mark 1 n’était pas capable de supporter l’immense pression qui résulterait d’une perte de pouvoir de refroidissemment du réacteur. Le désastre de Fukushima montre que le réacteur n’était pas parfaitement construit. Donc General Electric sait que le réacteur à Fukushima était très dangereux.

    Un récent cable de Wikileaks dit que Zapatero, en 2007, a reçu des pressions de diplomates américains et du lobby General Electric. Le but était de convaincre Zapatero d’acheter des moteurs d’hélicoptères General Electric au lieu de ceux de Rolls Royce.

    Ces deux faits montrent à tous le pouvoir de la politique commerciale de General Electric :
    1) pour gagner de l’argent nous pouvons mettre les Hommes et la nature en danger (ex : Fukushima)
    2) pour gagner de l’argent nous pouvons corrompre les politiciens en utilisant les diplomates et les lobbys.

    Nous sommes Anonymous et nous ne pouvons tolérer le côté diabolique du commerce sur les personnes et la nature.

    General Electric il est temps de payer !


    EDF




    ENEL




    Dernière édition par CommeUneOmbre le Mer 13 Juin - 15:04, édité 1 fois
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises

    Message  CommeUneOmbre le Mer 13 Juin - 14:37

    MONSANTO




    Communiqué de presse Anonymous :

    Anonymous dénonce les pratiques des monstres de la chimie, ces voleurs de gênes qui terrorisent l’humanité avec leurs chimères génétiques.

    Sous l’égide des commissions de l’ONU, du gouvernement US, de nombreuses ONG, de la Banque Mondiale, du FMI et financées par d’importantes fondations (Rockefeller, Bill et Melinda Gates, Novartis, Merck…) et sans oublier notre propre contribution par l’aberrante taxe carbone, les multinationales de l’agrochimie et des semences chimériques imposent au monde une révolution verte « transgénique ».

    Ce n’est pas de “révolution verte” dont il faut parler mais bien de terrorisme chimique ou d’agriculture de guerre. C’est avant tout une vaste entreprise de démolition des agricultures traditionnelles et des tissus sociaux traditionnels, une vaste campagne de terrorisme agricole à l’échelle planétaire. L’agriculture moderne occidentale chimique est une agriculture mortifère.

    Le réchauffement climatique anthropique est l’aubaine parfaite pour les multinationales de l’occident qui envahissent les territoires des pays les plus pauvres pour les vider de leurs populations paysannes traditionnelles et en faire de gigantesques réservoirs de production agro-industrielle d’aliments et de nécro-carburants pour l’export. Les organisations paysannes, qui tentaient encore de résister aux chimères génétiques, sont totalement désemparées. Elles ne peuvent résister face aux multiples organisations pour lesquelles l’argent coule à flot et qui, dans leurs croisades climatiques, brandissent le spectre des hécatombes de la faim, ou de la chaleur ou encore de la fièvre (porcine, aviaire, zébrée…).

    Mr Kofi Annan a donné naissance à L’AGRA “Alliance for a Green Revolution in Africa” qui lui même a donné naissance au “Millenium Promise” dédiée au lancement de la Révolution Verte Africaine. Parmi les membres fondateurs de cette ONG humanitaire se trouvent : Monsanto, Novartis, Sanofi-Aventis, GlaxoSmithKline, Procter et Gamble, Merck, Mosaic, Pfizer, Sumitomo Chemical, Yara, toutes multinationales spécialisées dans les semences hybrides et génétiquement modifiées, dans les produits pharmaceutiques et dans les fertilisants de synthèse. Sanofi-Aventis, Novartis, Merck et GlaxoSmithKline sont de plus, les fabricants ou distributeurs de vaccins (notamment contre la pandémie H1N1!)

    Selon Monsanto, la seule solution pour sauver l’Afrique, ce sont les OGMs, l’objectif étant d’ouvrir les marchés Africains aux pesticides et aux semences génétiquement modifiées et cela en collusion avec la Fondation Rockefeller, la Fondation Bill Gates et le gouvernement US.

    Une mafia qui cherchera à remplacer les semences que les agriculteurs ont soigneusement développées pour leurs fermes et leurs cultures, par des variétés adaptées aux monocultures industrielles. Ces semences ouvriront la voie à l’industrialisation des cultures alimentaires Africaines, laissant le champ libre à l’introduction et à la domination de l’agrobusiness.

    Les paysans ont créé au fil des millénaires des dizaines de milliers de variétés de semences adaptées à tous les “changements climatiques” : les paysans n’ont pas attendu les multinationales pour utiliser des variétés résilientes. Et maintenant, ces mêmes multinationales veulent imposer des variétés génétiquement manipulées pour résister à la sécheresse, tout en confisquant les variétés traditionnelles et en plaçant des brevets dessus.

    Donc, après avoir désertifié et salinisé les terres agricoles par le biais des monocultures et des fertilisants de synthèse et après avoir détruit ou confisqué toutes les anciennes variétés traditionnelles et résilientes, les multinationales se présentent comme les grands sauveurs des pauvres petits paysans qui ne mangent pas à leur faim. Elles inondent le marché de pesticides et de variétés de semences résistantes mais qui s’avèrent la plupart du temps stériles.

    Conséquences en Asie, Afrique et Amérique du sud :
    - ruine de la petite paysannerie.
    - destruction de la biodiversité
    - destruction des agricultures vivrières
    - destruction des sols, pollution de l’air, épuisement des nappes phréatiques, déforestation.
    - cancérisation des populations.
    - exode rurale ce qui permettra progressivement aux multinationales de “délocaliser” leurs industries occidentales vers les pays pauvres et les serfs corvéables à merci. Afin que les sociétés occidentales puissent succomber à la pathologie de l’avoir, à la consommation effrénée de “choses” à bon marché.

    Les méthodes Monsanto :
    - propagande,
    - intimidation
    - oppression
    - infiltrations dans les réseaux anti OGM et dans les administrations
    - collusion avec le pouvoir

    NON AUX OGM ! RESISTONS A MONSANTO !

    Attendu la démarche volontaire et agressive de vouloir s’approprier le vivant et dominer l’alimentation mondiale, avec la bienveillance des organismes internationaux… Nous jugeons l’accusée coupable de crimes contre l’humanité !

    Nous sommes Anonymous
    Nous sommes légion
    Nous ne pardonnons pas
    Nous n’oublions pas
    Redoutez nous!



    Source : http://operationleakspin.wordpress.com/2011/06/11/opgreenrights-attaque-ddos-contre-monsanto/
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises

    Message  CommeUneOmbre le Mer 13 Juin - 15:20

    République Démocratique du Congo : Les Anonymous dénoncent le Coltan du sang



    Les Anonymous se sont attaqués aux sites de multinationales soupçonnées d'utiliser le coltan dans la fabrication de leurs produits. La course à l'exploitation de ce minerai rare est accusée d'avoir alimenté une guerre sanglante qui a ravagé le Nord Kivu et a causé la mort de 6 millions de personnes.



    Le site d'information OWNI rapporte qu'une opération du collectif Anonymous a été menée les 10, 11 et 12 mai 2012 contre des multinationales soupçonnées d'utiliser de la columbite–tantalite, ou coltan, pour la fabrication de leurs produits. Pendant des heures, les sites de ces compagnies étaient inaccessibles. Un communiqué de presse (en) publié sur un site affilié aux Anonymous explique:

    Le réseau qui gère l'extraction, le transport et l'utilisation commerciale du coltan est très hétéroclyte et souvent lié à la contrebande et donc difficile à trouver, donc nous ne sommes en mesure d'indiquer que les noms de certains des responsables: Nokia, Ericsson, Siemens, Sony, Intel, Hitachi, IBM, Samsung, Motorola, Panasonic, LG, Dell, Apple, etc (...)

    Coltan et guerre du Kivu

    L'exploitation de ce minerai rare, nécessaire notamment à la fabrication des batteries des téléphones portables, a pendant longtemps servi à alimenter la guerre dite du Kivu, du nom de cette région de l'Est du Congo, frontalière du Rwanda, où l'on estime que 6 millions de personnes ont péri et où le viol est une arme de guerre répandue. Les attaques DDoS de ce week-end seraient d'ailleurs liées, selon RFI, aux remous récents qui annoncent une possible reprise du conflit.
    Le coltan est aussi synonyme de conditions de travail dégradantes pour les ouvriers locaux, parmi lesquels on compte des enfants.
    Le jeu Phone Story, disponible en ligne et sur Android, permet aux internautes d'en apprendre plus sur la fabrication de leurs ordinateurs portables et smartphones.



    Source : http://www.internetsansfrontieres.com/Republique-Democratique-du-Congo-Les-Anonymous-denoncent-le-Coltan-du-sang_a426.html

    Lien : http://operationgreenrights.blogspot.fr/2012/05/international-anonymous-opcoltan-30-may.html

    Contenu sponsorisé

    Re: Opération Green Rights : protester contre les pratiques non respectueuses de l’environnement par des grandes entreprises

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 8:45