Le mouvement des indignés


    Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Partagez
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Sam 21 Jan - 20:52

    Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent
    Par SOPHIAN FANEN


    Le chanteur Kanye West dans une récente publicité pour le site. (Photo DR)

    Megaupload et l’ensemble des sites de son réseau, très populaires dans le monde grâce à leur technologie permettant l’échange de fichiers, sont fermés depuis ce jeudi soir suite à une action du FBI ouverte en Virginie, aux Etats-Unis.

    Le bureau fédéral a indiqué dans un communiqué viser « une organisation criminelle internationale accusée de piratage massif de nombreuses œuvres soumises au droit d’auteur », via Megaupload et d’autres sites dont le nom n’a pas été révélé.

    L’acte d’accusation de la justice américaine vise le fondateur de Megaupload, Kim Schmitz (alias Kim Dotcom, Kim Schmitz et Kim Tim Jim Vestor), âgé de 37 ans, qui réside à Hong Kong et en Nouvelle Zélande, où il a été arrêté par la police locale ainsi que trois autres personnes. Celles-ci seraient deux Allemands (Finn Batato, responsable du marketing ; Sven Echternach, responsable du développement) et un Néerlandais (Bram van der Kolk, programmeur).
    Cette fraude représenterait un manque à gagner de « 500 millions de dollars » (388,2 millions d’euros) pour les ayant droits selon les enquêteurs. Selon Megaupload, ses sites compteraient 50 millions de visiteurs par jour, 150 millions d’utilisateurs inscrits et réaliseraient 4% du trafic internet à eux seuls.

    Le FBI a également affirmé avoir « exécuté plus de 20 mandats aux Etats-Unis et dans huit pays, saisi quelque 50 millions de dollars d’actifs et visé des fermes de serveurs de Megaupload à Ashburn (Virginie), à Washington, aux Pays-Bas et au Canada ». De plus, un tribunal de Virginie a ordonné la saisie de « 18 noms de domaine » associés avec la supposée « Mega conspiracy ».

    Reste désormais à expliquer les conditions juridiques qui ont permis à la justice fédérale américaine de fermer entièrement un site juridiquement basé à Hong Kong et qui possède des serveurs dans plusieurs pays du monde.

    Mise à jour : La réaction des Anonymous n’a pas traîné et l’attaque est d’envergure. À minuit heure française ce vendredi, ces sites sont inaccessibles :
    - Le ministère de la Justice américain
    - Universal Music Group (en guerre ouverte contre Megaupload et inversement)
    - Warner Music Group
    - Hadopi (y’a pas de raison)
    - La Recording Industry Association of America,
    - La Motion Picture Association of America.


    01h50 : Dans un communiqué relayé par l’AFP, Nicolas Sarkozy a salué la décision de la justice fédérale américaine de fermer Megaupload. « La lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux, qui fondent leur modèle commercial sur le piratage des œuvres, constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création », a commenté le chef de l’Etat.



    Source: http://www.liberation.fr/medias/01012384600-le-fbi-ferme-megaupload
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Sam 21 Jan - 20:52

    Au Journal Télé de M6 de 19h45, le 20 janvier 2012



    Représailles de Anonymous via l'« Opération MegaUpload » #OpMegaupload. La cyber-guerre 2.0 commença le 19 janvier 2012. Anonymous a lancé la plus grande attaque DDoS de l'histoire d'internet.



    Anonymous Opération MegaUpload
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Mar 24 Jan - 17:19

    Les Anonymous attaquent le site de l'Elysée
    LEMONDE.FR | 20.01.12 | 21h43 • Mis à jour le 20.01.12 | 21h44



    A la suite de la fermeture, jeudi 19 janvier, du site de téléchargement Megaupload, la riposte du collectif d'"hacktivistes" Anonymous se poursuit. Après avoir attaqué les sites Internet de la Maison Blanche, d'Universal ou de la Hadopi, les pirates informatiques s'en sont pris, vendredi 20 janvier, à celui de l'Elysée.

    Des éléments surprenants sont en effet venus s'ajouter sur la page d'accueil du site de la présidence, note ainsi le site Pc Inpact. Dans la barre d'URL qui s'affiche en haut du site, des messages inattendus sont apparus au fur et à mesure de la soirée, tels que "We are legion!", "Sarkozy le peuple aura ta peau" ou "Megaupload".

    Le président de la République, Nicolas Sarkozy, avait été l'un des premiers à réagir à l'annonce de la fermeture de Megaupload. Dans un communiqué, l'Elysée avait salué la fermeture du site de téléchargement, accusant notamment ses promoteurs de "réaliser des profits criminels".



    Source: http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/01/20/les-anonymous-attaquent-le-site-de-l-elysee_1632666_651865.html
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Mar 24 Jan - 17:25

    Megaupload : Anonymous débranche le ministère de la Défense
    le Lundi 23 Janvier 2012 à 07:17 mis à jour le Lundi 23 janvier 2012 à 09:15

    La Défense ne répond plus, depuis le début de la nuit. Le réseau de hackers Anonymous revendique cette nouvelle attaque contre un site officiel français, en représailles aux prises de position dans l'affaire Megaupload. Les enquêteurs ont arrêté hier un Allemand et un Estonien liés à l'entreprise démantelée la semaine dernière.


    Capture d'écran-revendication prise la nuit dernière © Radio France

    Capture d'écran à l'appui, des membres du mouvement Anonymous revendiquent la mise hors service du site du ministère français de la Défense. Il auraient mené cette attaque au milieu de la nuit, peu avant 2 heures du matin.

    Plus de neuf heures après, l'adresse defense.gouv.fr ne répond toujours pas aux demandes de connexion. Le site de la présidence de la République (elysee.fr) et celui du ministère de la Justice ont aussi été visés ces derniers jours.

    Côté privé, Vivendi qui contrôle l'éditeur Universal music, a vu son site attaqué hier. "Nous avons décidé de fermer le site et nous travaillons actuellement à le rétablir et à le protéger", confirme le groupe ce matin.

    Ces sites viennent s'ajouter à la longue liste de serveurs victimes de l'"OpMegaupload", le nom de code que les cyber-militants donnent à leur campagne de représailles après la fermeture du principal site de "téléchargement direct". Il générait 4% du trafic sur internet, en hébergeant des fichiers en grande partie illégaux.

    Deux arrestations en Europe

    Deux hommes recherchés par le FBI pour violation de droits d'auteur et blanchiment d'argent ont été arrêtés hier, dans le cadre de l'enquête sur le site Megaupload.com.

    Les autorités américaines avaient émis des mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de Sven Echternach, un Allemand de 39 ans, et Andrus Nomm, un Estonien de 32 ans. Les deux hommes ont été arrêtés en Europe, a indiqué une procureure néo-zélandaise. Elle s'exprimait lors d'une audience sur une demande de mise en liberté sous caution présentée par Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload.

    Cet Allemand de 37 ans qui résidait en Nouvelle-Zélande a été arrêté vendredi avec trois autres responsables du site. Ils sont accusés d'avoir entraîné plus de 500 millions de dollars de perte pour les ayant-droits et généré 175 millions de dollars de profit, via les abonnements et la publicité.



    Source: http://www.franceinfo.fr/monde/megaupload-anonymous-debranche-le-ministere-de-la-defense-506559-2012-01-23
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Mar 24 Jan - 19:10

    Communiqué de Anonymous



    Lettre ouverte,
    Ce 22 janvier 2012,
    Anonymous invite tous les êtres humains à se rallier à notre cause contre les projets de loi SOPA et PIPA. Ceci est un appel pour apporter votre brique à l'édifice, pour que le monde puisse le voir. Un appel pour ne jamais se taire. Un appel pour toujours faire preuve d'audace.

    Nous vous demandons de vous joindre à nous, dans cette cyber-guerre pour la liberté. Ceci est un appel aux combattants de la liberté. Pour les exclus et les oubliés. Ceci est un appel aux intellectuels. Un appel pour les journalistes. Ceci est un appel aux libres-penseurs. Ceci est un appel pour les poètes. Un appel pour les artistes. Ceci est un appel à la jeunesse, à la sagesse, à l'intelligence.

    Ceci est un appel au nom de la liberté. Nous avons pour but d'attaquer tout site soutenant les projets SOPA et PIPA qui nuisent à la liberté sur internet et nous attaquerons tous ceux qui essayerons de censure quelque choses sur internet.

    Nous sommes Anonymous. Nous vous demandons de vous joindre à nous pour la liberté. Recherchez-nous et vous nous trouverez. Nous sommes parmi vous. Nous sommes vous. Tout le monde peut s'exprimer en tant que membre d'Anonymous. Nous n'avons pas de dirigeants. Uniquement des sensibilités. Nous n'avons pas d'objectifs. Uniquement des résultats. Nous ne pouvons pas être arrêtés, car nous ne sommes qu'une idée.

    Nous sommes Anonymouss.
    Nous sommes Légion.
    Nous ne pardonnons pas.
    Nous n'oublions pas. Redoutez nous



    Source: http://youtu.be/5fP5qVmEI6Q
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Mer 25 Jan - 9:15

    #Universaleak : un leak de 430 Mo de documents financiers chez Universal
    Par bluetouff, le 23 janvier 2012

    Le 22 Janvier 2012, le site de Vivendi était défacé, nous vous disions qu’il y avait quelques traces de dump, ça n’a pas raté, c’est une archive de 430Mo qui tourne sur le Net sur des sites de direct download, et maintenant en P2P. On y trouve beaucoup de documents financiers sur une période allant de 2001 à 2008, ces années pendant lesquelles (surtout les dernières), le lobbying des majors s’est accentué pour faire passer un cortège de lois liberticides comme HADOPI. Vous allez donc découvrir les chiffres indécents d’un groupe en « crise ».



    Reflets vous propose donc de jeter un oeil sur l’état des finances du groupes, dont certaines entitées sont fiscalement optimisée dans le DELAWARE (USA), un paradis fiscal. Finances qui méritaient bien des petites subventions déguisées, comme la carte musique jeunes, et des lois d’exception bridant des libertés fondamentales (SOPA/PIPA).



    Source: http://reflets.info/universaleak-un-leak-de-430-mo-de-documents-financiers-chez-universal/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+refletsinfo+%28Reflets%29&utm_content=Google+Reader
    avatar
    CommeUneOmbre
    Dev
    Dev

    Messages : 488
    Date d'inscription : 13/06/2011

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  CommeUneOmbre le Mer 25 Jan - 16:04

    Le site modernisation.gouv.fr piraté par les Anonymous

    Des anonymous modifient le site modernisation.gouv.fr. Pour les manifestants numériques, la modernisation passe par la compréhension de la technologie.

    Mardi soir, vers 18h30, le site Internet modernisation.gouv.fr a été piraté et modifié par des internautes membres, semble-t-il, des Anonymous. "La modernisation passe par la compréhension de la technologie", a pu lire ZATAZ.COM sur le site en question. "Anonymous se leve aujourd'hui contre la volonté du gouvernement Francais de tuer la liberté d'Internet ! Alors que l'innommable Trade agreement va être voté au parlement européen, Anonymous tient a rapeller au monde le goût de la liberté. La derniere attaque ignoble contre notre droit le plus sacré, viens du gouvernement Americain en collaboration avec la France. Rapellez vous que vous n'etes que nos employés, nous citoyens, peuvent vous destituer a tout moment".

    Les Anonymous ont, semble-t-il voulu réagir aux derniers propos du Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, au sujet de la lutte contre le piratage des biens culturels via Internet. A premiére vue, des données sensibles ont pu être "interceptés". La page modifiée se termine par le mythique avertissement [All your base are belong to us].





    Source: http://www.zataz.com/news/21893/Le-site-modernisation.gouv.fr-pirate-par-les-Anonymous.html

    Contenu sponsorisé

    Re: Le FBI ferme Megaupload, les Anonymous ripostent

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 14:32