Le mouvement des indignés


    Abdelkader Rahmani - Lettre ouverte aux généraux, aux officiers, à la troupe !

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Abdelkader Rahmani - Lettre ouverte aux généraux, aux officiers, à la troupe !

    Message  Provencracie le Ven 6 Jan - 15:05

    Lettre ouverte aux généraux, aux officiers supérieurs, aux officiers, aux sous-officiers et à la troupe.


    Abdelkader Rahmani
    « La vérité est comme la mer, elle n’apparaît qu’une fois rejetée sur le rivage. Quel dommage qu’il faille tant de naufrages pour enfin l’apercevoir. » Abdelkader Rahmani.



    Du Lieutenant Abdelkader Rahmani votre ancien de l’arme blindée et de cavalerie, Compagnon de France, Chantiers de Jeunesse, instructeur à Cherchell (repli de Saint Cyr Quoët Quidan), Chef du peloton d’exécution du ministre Pucheu, occupation de l’Allemagne, Procès de Nuremberg, pelotons d’exécutions de Nuremberg et de Rastadt, survivant du génocide de Sétif -1945-, premier et seul officier « indigène » d’active admis à l’ONU, Guerre de Corée, Affaire des Officiers Algériens. Légion d’honneur à 30 ans, citations françaises, américaines, coréennes. Médaille militaire des Nations Unies -1953- 5 blessures. Grand invalide de Guerre.
    Deux arrêts de forteresse pour m’être opposé à la guerre d’Algérie, deux fois mis au secret dans les prisons de Fresnes, une tentative de « corvée de bois », sauvé par le curé de Castres, Claude Julien directeur du Monde en vacance, une association juive et des médecins… Avancement interrompu et carrière brisée. 16 ans en retrait d’emploi. Toujours officiellement en résidence surveillée avec une retraite minable de 1922, 96 euros après 32 ans de services et sacrifices. Jamais jugé. Jamais réhabilité en quoi que ce soit, ni dans mon honneur, ni dans mes grades, ni dans mes soldes.
    Co-fondateur des « Citoyens du Monde », de la « Francophonie » et des « Villes Jumelées. »

    « Civis pachem para bellum » César
    « Qui veut la paix prépare la guerre. »

    Cette maxime impériale qui depuis deux mille ans justifierait la préparation de la guerre est à double tranchant. Comprenez-vous qu’il faille faire absolument la guerre, ou comprenez-vous comme moi que si vous engagez votre honneur et risquez vos vies, c’est avec la paix pour seul objectif ?
    En tout cas au 21ème siècle, l’armée, la Défense, sont là pour garantir la paix, rien d’autre. Sommes-nous militaires pour le plaisir de broyer des vies et perdre notre âme, ou pour servir l’humanité et la sublimer?
    Mais aujourd’hui, et depuis 20 ans, ce n’est plus l’armée qui garantie la paix, mais les gouvernements civils qui la fragilisent en poussant l’armée française dans des guerres extérieures injustifiées et injustifiables. C’est une faute historique et morale de les laisser faire plus longtemps. C’est la raison de cet appel.

    Une renommée particulière entoure et lie les généraux Leclerc, de Lattre de Tassigny, en Indochine, et de Bollardière, le colonel Barberot, Jean-Jacques Servan Schreiber en Algérie. Leurs engagements pour la paix, leurs désobéissances, leurs renoncements n’ont pas terni leurs honneurs en notre mémoire à tous, bien au contraire. Des hommes ! Sans oublier Mendès France qui a également eu cette conscience et ce courage universels dans le cadre de la décolonisation du Viêt-Nam et de la Tunisie. Et tant d’autres comme Teitgen, chef de la police, démissionnaire contre la torture en Algérie…

    Alors c’est à vous aujourd’hui, militaires d’active, de « forcer » la société civile devenue démente, décadente, dans un projet de paix pour le 21ème siècle. C’est à vous de refuser les guerres d’Israël et de l’Otan. Non comme des pacifistes béats, mais comme des hommes conscients du sens de l’histoire de ce siècle. Ce n’est pas en faisant les guerres de l’Otan en position de vassaux que vous ferez l’histoire mais en vous y opposant. La France ne brille de par le monde que par ses « Lumières » qui appellent sans cesse à la paix, et son courage dans la fronde. Cambronne réveille-toi ! (Nom de mon char de commandement.)
    Par vous, la France peut se redresser et sauver son honneur. Par vous la France peut retrouver sa souveraineté et un réel rayonnement au cœur du concert des nations en insufflant une politique de paix et de détente en méditerranée, en Afrique et en Asie. Le 21ème siècle est l’enjeu. La paix le levier. Le peuple et la jeunesse ont besoin d’un idéal fort, la paix, et de chefs honnêtes et éclairés pour passer devant. Ainsi la France maintiendra le cap et brillera comme un phare dans l’inconnu du 21ème siècle.

    « Ubi solitudinem faciunt pacem appelant » Tacite
    « Où ils fondent un désert, ils disent qu’ils font la paix »

    César avait tord ! Sa politique de la force n’a pas apporté la paix et l’a conduit à son propre assassinat. La colonisation par la force conduit à la décolonisation par la force. Rome fut plusieurs fois pillée par les vandales, les huns et les carthaginois. Aujourd’hui de même, derrière les belles paroles et les beaux discours justifiant les bombardements démocratiques, ils fondent les déserts de demain.
    Aujourd’hui la sagesse et les connaissances universelles accumulées, autant que les grands drames du 20ème siècle, montrent sans cesse le chemin de la paix, de l’entente, de la négociation, de l’échange diplomatique. C’est un chemin plus difficile qu’il ne parait, car les fauteurs de guerre ; les banques internationales et leurs affidés, sont puissants et au pouvoir.
    Utilisez votre force pour la paix, réelle, avec le peuple pour allié, car le peuple français ne veut aucune des guerres en cours. Votre force doit être la garantie de la paix et non la cause de guerres, de haines et de ruines. « Faites » la paix. Organisez-vous, faites ce que vous avez à faire en groupe ou individuellement. Dans l’ombre ou au grand jour. Vous êtes l’Armée d’un peuple souverain qui demande la paix. Exécutez la totalité de vos devoirs de soldats et d’officiers, imposez la paix à la France, par la désobéissance s’il le faut. (Cf. Le règlement de l’armée, 3ème partie.)
    Souvenons-nous des paroles de l’amiral Pierre Charles de Villeneuve, commandant en chef de la flotte française à Trafalgar face à la Royal Navy de Nelson : « Je n’avais qu’un seul défaut, je ne savais pas désobéir à Napoléon. »

    Je suis prêt à porter avec vous ce combat malgré mon âge canonique et vous apporter le fruit de l’expérience de l’incroyable affaire des officiers algériens où 52 d’entre nous, d’entre vous, officiers, tous Légion d’Honneur pour faits d’armes, refusèrent en bloc de servir dans la guerre d’Algérie et proposèrent leurs services pour négocier…Cette action fit prendre conscience à l’opinion et à nombre d’hommes politiques de la réalité de la situation en Algérie…

    Opposez-vous à la guerre et préparez la paix du 21ème siècle. Ayez le courage d’en être les héros. Et dans l’urgence, refusez d’utiliser les munitions à l’uranium qui préparent le grand génocide du 21ème siècle. Les médecins de Falludjah demandent aux femmes de cesser de faire des enfants dont 80% naissent difformes et fatalement malades. Refusez d’utiliser des munitions aux métaux lourds. Si on vous demande des explications, dites que l’ordre vient de votre conscience, de votre citoyenneté planétaire, de votre humanisme. La charte des Droits de l’Homme étant supérieure aux ordres de politiciens corrompus.

    L’empoisonnement de l’humanité orientale à l’uranium est un génocide qui dépassera tout ce que l’humanité a connu. Osez, vous renseigner de manière indépendante. Osez, faire une recherche photo sur Internet des effets de l’uranium sur les enfants à naître. Pensez à votre propre descendance. La dissémination par les vents et les pluies empoisonneront nos propres enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants, et ainsi de suite. Me suis-je tant battu pour en arriver là ? Mes compagnons d’armes sont-ils morts pour ça ? Officiers, sous-officiers, soldats, les cadavres de vos camarades du 20ème siècle, dont vous êtes redevables, vous regardent. Ces armements sont des armes de destruction massives incontrôlables et vous devez les refuser dés aujourd’hui. Le 21ème siècle est réellement entre vos mains.

    Les guerres en cours provoquent empoisonnement, « écocide » et haine pour plusieurs décennies, esprit de vengeance aussi. Les gouvernants civils ont perdu la France alors qu’un militaire, de Gaulle, l’avait rendue libre. Quel honneur avec de telles vassalités ? Quelle gloire avec de tels bombardements ? Quelles perspectives de paix avec de tels criminels en cols blancs aux commandes ? Jusqu’à quand accepterez-vous qu’un BHL dicte votre conduite, joue votre honneur, votre âme, votre courage et votre sang-froid pour le compte d’Israël ? Êtes-vous des militaires français ou des mercenaires qui font tout ce qu’on leur demande du moment qu’on les paye ?


    Rejetez, refusez, maudissez les munitions à l’uranium.
    Désolidarisez-vous de ces crimes !


    Hô mes « p’tits co », mes frères d’armes, il en va de l’honneur de nos morts, il en va de l’honneur de la France, il en va de l’honneur de notre âme et de notre conscience, de nos sacrifices et de notre sang. Il en va de l’honneur de l’Armée. Il en va de la République ; il en va de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité entre les peuples, ce qui n’est pas rien. Forcez la paix, c’est un ordre ! Un devoir d’homme. Un devoir de Français. Un devoir de Républicain. Un honneur de Soldat.
    Je n’appelle nullement à la démission ou à la rébellion, bien au contraire, j’appelle à changer le cours de « l’Histoire » de l’intérieur par la fermeté dans la pédagogie, la persuasion et l’honneur. Prenez le peuple souverain pour témoin et assumez vos responsabilités de militaires de la République. Secouez une opinion caviardée par la société de consommation, car vos consciences d’hommes d’honneur sont, je vous le dis comme un testament, les derniers remparts des idéaux universels de la Vème République avant le chaos ou la dictature.

    Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 24 juin 1793 – article 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, (ndlr : dont les militaires) le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »
    Déclaration Universelle des Droits de l’Homme - article 19 : Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

    Bonne année et bon courage aux serviteurs de la paix de la part du
    Lieutenant Abdelkader Rahmani. Amazigh !
    Le 1er janvier 2012
    rahmaniabdelkader@sfr.fr

    Amazigh : L’homme Libre. « La
    terre n’est qu’un seul pays dont tous les hommes sont les citoyens, un
    seul village à la suite des découvertes scientifiques et de
    l’interdépendance indéniable des nations. On peut aimer tous les peuples
    du monde tout en aimant son propre
    pays. »
    A.Rahmani

    sources : http://sos-crise.over-blog.com/article-lettre-ouverte-aux-generaux-aux-officiers-a-la-troupe-soyez-lucides-96237519.html
    janvier 2012

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 20:58