Le mouvement des indignés


    11 mars 2011 - Reagissons ensemble pour sortir du # nucleaire - Chainehumaine.org

    Partagez
    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    11 mars 2011 - Reagissons ensemble pour sortir du # nucleaire - Chainehumaine.org

    Message  Provencracie le Mer 28 Déc - 10:46



    Appel national "Le 11 mars, réagissons !"
    Le 11 mars 2012, réagissons ensemble pour sortir du nucléaire !


    Avec d’énormes moyens financiers, le lobby nucléaire français a lancé une offensive considérable pour discréditer la perspective d’une sortie du nucléaire en France. Afin d’empêcher une remise en cause de notre système énergétique lors des élections de 2012, les VRP du nucléaire multiplient leurs interventions dans les médias.

    Le 11 mars 2011 débutait la terrible catastrophe nucléaire de Fukushima. À ce jour, les réacteurs éventrés continuent d’exposer des millions de Japonais à la radioactivité et de contaminer le pays pour des milliers d’années.

    Un an plus tard jour pour jour, le 11 mars 2012, réagissons pour dénoncer le risque de catastrophe nucléaire en France et pour affirmer, tous ensemble : « sortir du nucléaire, c’est possible ! ». D’autres pays européens le font, pourquoi pas nous ? Réagissons pour manifester notre solidarité avec le peuple japonais et ses générations futures sacrifiées.
    Formons une grande chaîne humaine de Lyon à Avignon
    dans la région la plus nucléarisée d’Europe

    Une forte majorité de Français souhaite la sortie du nucléaire. Mais un bulletin de vote ne suffira pas pour forcer nos gouvernants à engager la nécessaire transition énergétique, qui nous libèrera de notre dépendance au nucléaire et aux énergies fossiles.

    C’est en descendant dans la rue, en se mobilisant par dizaines de milliers, que les Allemands ont obtenu une décision de sortie du nucléaire d’ici 2022, alors même que leur chancelière est favorable à l’atome.

    Nous aussi, nous devons établir un rapport de force avec ces élites coupées des citoyens, qui nous imposent le danger nucléaire et la politique de l’autruche face aux enjeux environnementaux majeurs du XXIe siècle. Indignons-nous, mais surtout rassemblons-nous : c’est en étant nombreux que nous sommes forts.
    Vous aussi, soyez un « maillon fort » !

    Depuis mai 2011, des chaînes humaines sont organisées un peu partout dans la vallée du Rhône, le quatrième dimanche de chaque mois. À Montélimar, Bourg Saint-Andéol, Avignon, Die, Romans, Tournon, Aubagne, Valence, Lyon, Grenoble, Saint-Étienne … à chaque fois des centaines de personnes de tous horizons se rassemblent, dans la bonne humeur et une ambiance familiale, avec la ferme intention de faire changer les choses.
    Vous aussi, rejoignez la grande chaîne humaine
    entre Avignon et Lyon le dimanche 11 mars 2012

    CHAQUE PERSONNE COMPTE,
    ET NOUS COMPTONS SUR VOUS

    http://www.chainehumaine.org

    Faite connaitre la chaine : tracts, bannieres a disposition

    avatar
    Provencracie
    Dev
    Dev

    Messages : 1068
    Date d'inscription : 12/06/2011

    Re: 11 mars 2011 - Reagissons ensemble pour sortir du # nucleaire - Chainehumaine.org

    Message  Provencracie le Mer 28 Déc - 10:48

    MOUVEMENT DES INDIGNES

    Proposition de David Rostaing
    Assemblée d'Annonay.

    La publication de ce lien n'a rien d'anodin. Le but est de raviver le débat sur la mobilisation au printemps.

    L'idée serait, en marge de la chaîne humaine, de réunir un maximum de personnes de toutes les assemblées du sud-est (voir plus si affinité, notamment assos et autres collectifs) autour d'un grand campement, le week-end des 9, 10 et 11 mars, quelque part dans la Vallée du Rhône (devant le méga-complexe du Tricastin, par exemple). Et ainsi de participer à la chaîne le moment venu.

    Les débats et revendications pourraient être de cet ordre :
    - débats d'éducation populaire autour du nucléaire, des gaz de schiste, de la dépendance au pétrole, des énergies renouvelables...
    - fermeture immédiate et démantèlement de 3 vieux réacteurs à problème (Fessenheim 1 et 2, Tricastin 1), en lien avec la fermeture de l'usine Eurodif du Tricastin (http://fr.wikipedia.org/wiki/Usine_Georges-Besse).
    - démocratisation de la politique énergétique française, et de la politique industrielle en général.
    - propositions de solutions pour une sortie des crises économiques actuelles et énergétiques à venir.
    - etc.

    Ceci à titre d'exemple, évidemment. Pourquoi pas de revendication sur une sortie pure et simple du nucléaire ? Je pense qu'il ne faut pas oublier la toute-puissance de la CGT Énergie au sein d'EDF. À mon avis, toute confrontation "directe" serait perdue d'avance, et ce n'est pas dans les prérogatives du mouvement de s'opposer ouvertement aux travailleurs-euses du nucléaire... De toute manière, le débat reste ouvert, et ce rassemblement serait justement l'occasion de se mettre d'accord à ce sujet.

    L'autre but avoué serait de tester notre capacité à nous coordonner tous ensemble autour d'une action commune. Il est hors de question de rester les bras ballants en attendant les élections. Et ce genre d'action nous permettrait justement de relever nos problèmes d'organisation, nos tares diverses et variées, et les solutions que l'on peut mettre en œuvre pour y remédier. Je pense notamment à un outil commun de coordination, en travail actuellement un peu partout en France, par exemple ici : http://lyon.reelledemocratie.com/proposition-de-coordination mais aussi à Paris et sur Facebook, dont le manque commence à se faire cruellement sentir.

    Les aspects logistiques (communication, covoiturage, matériel de campement, matières à réflexion, groupes d'artistes, etc.) seraient évidemment à la charge de chacune des assemblées, qui seront priées de se mettre en lien entre elles si cela s'avérait nécessaire. En soit, il n'y a rien de très compliqué, il nous faut seulement beaucoup d'énergie de la part de tou-te-s.

    Il ne s'agit bien sûr que d'une proposition, à débattre par chaque assemblée. Mais il faut avoir à l'esprit que nous n'avons que 2 mois et demi pour tout préparer, s'il s'avère que nous acceptions tou-te-s de le faire. C'est TRÈS court, mais je pense que le jeu en vaut la chandelle.

    David, de l'Assemblée d'Annonay.

      La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 19:39