Le mouvement des indignés


    19 juin le declic ?

    Partagez
    avatar
    maele

    Messages : 126
    Date d'inscription : 13/06/2011

    19 juin le declic ?

    Message  maele le Jeu 16 Juin - 9:38

    Les indignés ont un mois !

    Un mois d’indignation, d’occupation et de réflexion. Un mois durant lequel la
    parole a été libérée, remise entre les mains du peuple. Une peuple qui
    s’émancipe et réapprend à penser par lui même, en dehors des
    magouilleurs politiciens, avides de pouvoirs, de yachts, de femmes de
    ménage et de tant d’autres choses.

    Un mois après, qu’en est-il de ce
    mouvement ? A Madrid, les indignés ont décidé de lever le camp. Ils
    décampent ? Loin de là, 3 semaines de réflexion ont abouti sur la prise
    de décisions. La réflexion va maintenant laisser place aux actions, les
    idées fleurissent partout. Campement devant le Parlement, grève,
    manifestation.. De toutes les idées, l’une d’elle est une journée
    d’action internationale. C’est une idée de l’assemblée de Barcelone. Un
    19 juin pour éveiller les peuples, pour que la reprise en main soit
    globale. “Peope of Europe, RISE UP” avaient-ils écrits sur une banderole
    dans la première semaine
    du mouvement.

    Aujourd’hui l’éveil est encore timide. Les rassemblements continuent à toucher de
    nombreuses villes tous les soirs, toutefois le nombre d’indignés
    présents dans les assemblées augmente peu voir pas du tout. Que manque
    t’il à ses français dont les acquis sociaux sont chaque jour un petit
    peu plus grignotés ? Que manque t’il à ses Italiens pour jeter
    Berlusconi à coups de pied au cul ? En dehors du monde Arabe, de
    l’Espagne et de la Grèce, l’étincelle n’a pas encore mis le feu à la
    colère de ceux qui triment et restent jusqu’à maintenant silencieux.

    Le 19 juin, ce sont des centaines de
    villes dans le monde qui seront concernées par une vague d’indignation.
    Reste à définir la hauteur de la vague.. ! Allemagne, Autriche,
    Belgique, Espagne, Etats-Unis, France, Danemark, Grande Bretagne, Grèce,
    Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne,
    Portugual, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Suède, Suisse, Un
    aperçu rapide des pays concernés pour voir que le mouvement sera bien
    mondial mais touchera en priorité cette fois des pays développés.

    En Espagne, le 19 juin sera le jour du
    départ de 5 caravanes en direction de Madrid. Elles y arriveront le 17
    juillet avec pour objectif d’ “occuper Madrid, paralyser la ville et
    refondre la démocratie », selon un des représentants du mouvement à
    Barcelone.

    L’initiative proposée par l’Assemblée
    Barcelonaise avait été acceptée le 5 juin par les représentants des
    assemblées de 56 villes ! Les caravanes partiront des villes de
    Barcelone, Saint-Sébastien (Donostia), La Corogne, Cadiz et Valence.
    Dans chaque ville qu’elles traverseront, elles organiseront une marche
    qui permettra d’informer de la convergence de tous sur Madrid le 17
    juillet. L’objectif de la caravane permettra ainsi d’impliquer un
    maximum de personnes dans le mouvement.

    L’année 2011 est rappelons le, l’année
    de tous les possibles. Le déclic va t’il avoir lieu en dehors de
    l’Espagne et de la Grèce ? Affaire à suivre..

    Raphaël Rezvanpour


    <blockquote>

    Nous sommes les indignés, les anonymes,
    les sans-voix. Nous étions silencieux, à l’ecoute. Nous observions.
    Non pas ceux d’en-haut, ceux qui tiennent les rênes, mais un peu
    partout, là où nous sommes toutes et tous à l’attente du moment pour
    nous unir.

    Les partis, associations ou syndicats
    ne nous représentent pas. Ce n’est d’ailleurs pas ce que nous
    souhaitons, car tout un chacun est son propre représentant. Nous
    voulons réfléchir tous ensemble à un monde où individus et nature
    priment sur les intérêts économiques. Nous voulons concevoir et
    construire le meilleur des mondes possible. Ensemble nous le pouvons et
    nous le ferons. Sans peur.

    Les premières étincelles se sont
    embrasées dans les pays arabes, où des centaines de milliers de
    personnes ont occupé les places et les rues afin de rappeler à leurs
    gouvernements que le peuple détient le véritable pouvoir. Peu après les
    islandais se sont emparés des rues pour s´exprimer et décider de leur
    avenir; le peuple espagnol n´a pas tardé à emplir les places des
    quartiers, des villages et des autres villes.

    Actuellement, la flamme de la
    contestation s’est propagée rapidement à d´autres pays comme la
    France, la Grèce, le Portugal, l’Italie et la Turquie. Entre temps des
    échos surgissent en Amérique, en Asie et de nouveaux foyers de
    contestation apparaissent un peu partout. Les problèmes sont globaux et
    la révolution sera globale également, sans quoi notre appel ne saurait
    subsister. Le moment est venu de récupérer nos espaces publics pour
    discuter et construire tous ensemble l’avenir.

    Le 19 juin nous faisons un appel à la
    #Globalrevolution. Nous vous invitons à agir pacifiquement sur les
    places publiques, nous vous invitons à la création d’espaces de
    rencontre, de débat et de réflexion. Il est de notre devoir de
    récupérer l’espace public et de décider ensemble du monde que nous
    voulons.

    Empare-toi de la place! Empare-toi des rues!!

    Peuple du monde, levez-vous!!!


    Évènement Facebook français et liste des rendez vous : cliquez ici


    sources : http://actualutte.info/?p=4486

    </blockquote>

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:20